Kayak lance le 'Google Trends' du voyage et planche sur la VR, les chatbots, les assistants vocaux...

Le comparateur de voyages Kayak ouvre ce 24 juillet 2017 un nouveau site consacré aux tendances du secteur, "Travel Trends Dashboard". D'autres innovations sont dans les cartons.

Partager
Kayak lance le 'Google Trends' du voyage et planche sur la VR, les chatbots, les assistants vocaux...

La data est depuis toujours un ingrédient essentiel du comparateur de voyages Kayak. Et le big data, une brique technologique utilisée par le site pour proposer de nouveaux services. Dès 2014, Kayak avait par exemple intégré un outil permettant d'anticiper l'évolution des tarifs des vols sur plusieurs jours. Une sorte de météo des prix qui n'a cessé de se perfectionner. "On avait un taux de fiabilité de 75% au départ, il est de 92% aujourd'hui", se félicite John-Lee Saez, directeur France, Espagne et Autriche du site.

Un tableau de bord des tendances du tourisme

Ce 24 juillet 2017, il dévoile une nouvelle fonctionnalité rendue possible par l'analyse de grands volumes de données : le tableau de bord "Travel Trends Dashboard". Une sorte de "Google Trends" du voyage qui révèle les grandes tendances du secteur en répondant à des questions simples que se posent les internautes : quelles sont les destinations les plus prisées, ou au contraire celles que délaissent les voyageurs ? A quel moment de l'année les vols sont les moins chers pour une destination donnée ? Ou encore cette question brûlante à cette période de l'année : "Où partir pour éviter de rencontrer d’autres touristes français ?".


Des données cumulées sur quatre ans portant sur les vols d'avion, les hôtels et locations de voitures sont ainsi ouvertes gratuitement au public. "Elles seront mises à jour tous les mois", annonce John Lee Saez.

Pourquoi mettre à disposition ces précieuses données gratuitement ? Kayak veut faire de son Travel Trends Dashboard "un outil de différenciation, d'acquisition et de fidélisation client", comme l'est déjà son "moteur d'inspiration", précise le dirigeant. "Il est important d'intégrer des fonctions que l'on ne retrouve nulle part ailleurs", insiste-t-il, d'autant plus que la clientèle des comparateurs de voyages est particulièrement volatile.

VR, chatbots, amazon alexa...

Les équipes de Kayak (600 salariés, dont 70% de profils techniques) travaillent sur d'autres innovations technologiques. Des chatbots pour Facebook Messenger et Slack (à destination des professionnels) ont été lancés en Allemagne au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Ils pourraient bientôt arriver en France, premier marché du site en Europe. Kayak développe aussi des "skills" pour l'assistant vocal Alexa d'Amazon, lui aussi disponible dans ces trois pays (mais pas encore en langue française).

Enfin, la réalité augmentée et la réalité virtuelle sont explorées pour créer un "moteur d'inspiration" très visuel basé sur l'immersion. John-Lee Saez ne cache pas son enthousiasme pour ce projet "extraordinaire" qui pourrait "bouleverser le marché". Mais tout n'est pas techniquement au point et un lancement commercial n'est pas pour tout de suite. "On est en train de faire un prototype, mais tant qu'on n'est pas content du rendu, on ne le sortira pas", précise-t-il. "L'alliance de la VR, de l'IA et des assistants vocaux a vraiment le potentiel pour disrupter toutes les industries".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS