Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Kayrros lève 40 millions d'euros pour ses outils de mesure et de suivi des risques climatiques

Levée de fonds Kayrros lève 40 millions d'euros pour poursuivre le développement de ses outils de mesure et de suivi des risques climatiques. Grâce entre autres à des images satellitaires, cette start-up française propose de mesurer presque en temps réel des niveaux de CO2, de méthane et autres gaz. Cela permet notamment d'aider à contrôler des politiques publiques ou industrielles et prendre des mesures éclairées.
mis à jour le 23 mars 2022 à 09H53
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Kayrros lève 40 millions d'euros pour ses outils de mesure et de suivi des risques climatiques
Kayrros propose une solution mesurant les niveaux de méthane. © Karryos

Kayrros, start-up de la French Tech qui s'inscrit dans le secteur de la tech climatique, lève 40 millions d'euros. Avec ce nouvel apport financier la jeune pousse entend accélérer le développement commercial de ses solutions de mesure et de suivi en quasi temps-réel des risques climatiques.

Ce tour de table, annoncé le 22 mars 2022, a été réalisé auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI), NewSpace Capital, OperaTech Ventures (BNP Paribas) et de French Tech Souveraineté, qui réalise ainsi son premier investissement. Ce fonds opéré par Bpifrance s'inscrit dans le cadre de France 2030 et il est piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI). Des investisseurs historiques contribuent également à cette levée qui porte le total des fonds levés par la pépite depuis sa création en 2016 à 72 millions d'euros.

Collecte et analyse de données
Kayrros met au point des technologies de surveillance et détection géospatiale. La pépite vise les entreprises et les institutions publiques qui souhaitent maîtriser les risques climatiques, déployer un plan de transition vers une économie à faible émission de carbone ou atteindre des objectifs de développement durable. Ses outils permettent notamment d'évaluer l'empreinte climatique résultant d'une activité économique.

Pour cela, Kayrros agrège des données satellitaires géolocalisées avec des données alternatives et des informations sur le marché. Le tout est traité par des algorithmes de computer vision afin de fournir des solutions spécifiques pour la prise de décision dans les marchés de l'énergie, et des ressources naturelles et industrielles. Kayrros assure que sa solution permet également aux gouvernements, aux entreprises et aux marchés d'investissement de réduire les émissions environnementales et gérer les risques liés au climat et à la transition énergétique.

CO2, méthane, carbone...
"La disponibilité de données climatiques fiables en quasi-temps réel est un avantage stratégique pour les pays, pour leur sécurité énergétique, leur durabilité et leur croissance économique, explique Adrien Muller de Bpifrance, dans un communiqué. S’appuyant en partie sur les données publiques de l’Agence spatiale européenne, Kayrros et ses partenaires ont construit une boîte à outils permettant de lutter contre le réchauffement climatique dont il faut maintenant accélérer l’adoption".

Kayrros propose des outils pour comprendre ce qui se passe dans un endroit spécifique à travers le monde ou avoir une vision claire de l'impact d'une crise sur une industrie. Cela permet aux industriels ou aux dirigeants de prendre des décisions éclairées.

Par exemple, la jeune pousse propose de suivre en quasi-temps réel des émissions de CO2 ou des volumes de carbone séquestrés dans la végétation. Elle a également mis au point une solution mesurant l'empreinte méthane des entreprises, des régions ou des pays. Il est ainsi possible de fixer des objectifs de seuils à ne pas dépasser ou à atteindre et mesurer si la politique publique est atteinte ou non. Un autre de ses outils est destiné aux mines et aux carrières en créant un modèle 3D permettant d'évaluer la productivité et suivre les stocks.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.