Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Keecker : le compagnon multimédia français récolte 260 000 dollars sur Kickstarter

C'était l'une des start-up phares de l'avant-première du CES à Paris : Keecker a présenté le prototype de son compagnon connecté capable de transformer n'importe quelle pièce de la maison en centre multimédia. L'entreprise française créée par Pierre Lebeau, un ancien de Google, a lancé une campagne de financement participatif qui démarre fort.

mis à jour le 28 novembre 2014 à 14H34
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Keecker : le compagnon multimédia français récolte 260 000 dollars sur Kickstarter
Keecker : le compagnon multimédia français récolte 260 000 dollars sur Kickstarter © Keecker

C'était l'une des innovations les plus intrigantes de notre liste de 50 objets connectés français. Un bel objet, cher (environ 2 500 dollars) mais au design soigné et ultra-perfectionné, qui concentre plusieurs technologies et usages. Dévoilé au CES 2013 à Las Vegas, le prototype de cet ordinateur tournant sous Android 4.4  et adoptant une forme inhabituelle (une sorte de galet blanc de 63 centimètres de haut monté sur chenilles) a fait son retour lors de l'événement CES Unveiled, le 22 octobre à Paris, dans une version améliorée. Le produit final sera encore plus petit : 40 centimètres de haut sur 28 centimètres de profondeur.

Keecker by KEECKER on Sketchfab

engin mobile multifonctions

Cet engin ovoïde capable de se déplacer sur une surface plane est bourré de capteurs et d'électronique, pour en faire un ordinateur collectif, un centre multimédia connecté polyvalent. Pêle-mêle, Keecker peut diffuser des contenus audio et vidéo (avec un écran projeté pouvant atteindre 40 pouces), surveiller la qualité de l'air, la température et l'humidité, faire de la vidéosurveillance et de la visio-conférence, grâce à sa caméra panoramique à 360° ou encore détecter les mouvements…

Après avoir présenté Keecker au CES 2013, l'équipe travaille à son industrialisation. "Le produit sera de haute qualité et entièrement fabriqué en France", annonce Alix Mobuchon, responsable marketing, qui revendique un positionnement haut de gamme.

commercialisation en 2015

La start-up parisienne vient de lancer une campagne de financement sur Kickstarter et le succès est déjà au rendez-vous. Il n'a fallu que quelques jours pour dépasser l'objectif initial de 100 000 dollars. Au final, 260 574 dollars ont été récoltés. L'enjeu n'est pas que financier, Keecker a d'ailleurs bouclé une deuxième levée de fonds en mai 2014. L'équipe cherche plutôt à tester la réception de son objet. "On est à la recherche de retours utilisateurs, savoir si on est dans le vrai ou pas", résume la responsable marketing.

Les pré-acheteurs de Keecker devraient recevoir leur nouveau compagnon multimédia en avril ou mai 2015, le grand public devra attendre septembre. L'équipe de Keecker ne retournera pas au CES en janvier prochain, mais se rendra au Web Summit de Dublin du 4 au 6 novembre et au SXSW à Austin, grand messe annuelle de la musique et du divertissement, en mars 2015.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale