Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

King.com, l'éditeur de Candy Crush vise le Nasdaq

Avec près de dix millions d'utilisateurs quotidiens, le jeu Candy Crush est un succès et la société qui l'édite, King.com, espère bien tirer profit de cette réussite en entrant en bourse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

King.com, l'éditeur de Candy Crush vise le Nasdaq
King.com, l'éditeur de Candy Crush vise le Nasdaq © Capture d'écran - facebook.fr/candycrush

Le jeu vidéo Candy Crush, notamment disponible via Facebook, est devenu le jeu le plus populaire sur le réseau social, loin devant FarmVille ou CityVille, avec 9,7 millions d'utilisateurs quotidiens.

King.com, créateur britannique de Candy Crush, veut tenter rapidement une introduction en bourse, au Nasdaq. L’entreprise, née il y a une dizaine d’années, comptabilise près de 450 employés.

Pour ce faire, King.com va recourir aux dispositions de la loi du "JOBS Act" (Jumpstart Our Business Startups) qui simplifie certains critères de régulation pour les candidats à la bourse. La loi exempte le candidat de toute déclaration publique sur ses comptes dans la période précédant l'introduction en bourse.

Candy Crush, une saga lucrative

Lancé en 2012 sur Facebook et désormais téléchargeable sur smartphone ou tablette Android comme iOS, Candy Crush est devenu le jeu vidéo le plus populaire sur la toile.

Le jeu qui consiste à faire disparaître des lignes et des colonnes de bonbons rapporte à sa société mère plus de 600 000 euros par jour, une somme essentiellement due aux revenus publicitaires.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale