Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Kit de survie numérique en festival : covoiturer joyeusement

Série d'été Deuxième épisode de notre série consacrée aux outils numériques pour se faciliter la vie lors des festivals de l'été. Intéressons-nous aujourd'hui aux applications qui rendent le transport jusqu'aux festivals plus… festif.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Kit de survie numérique en festival : covoiturer joyeusement
Le covoiturage, rituel initiatique à part entière du participant- au festival ? Ici en 2010 au festival Coachella, en Californie. © emilydickinsonridesabmx - Flickr CC

Quel meilleur moyen de transport pour se rendre en festival que le covoiturage ? Le chemin n'importe-t-il pas aussi que la destination ? C'est l'occasion d'échanger avec d'autres festivaliers passionnés avant même que les concerts ne commencent, de partager ses coups de cœur musicaux et de commencer à faire la fête... tout en réalisant des économies.

 

covoiturage culturel

 

Deux start-up françaises l'ont bien compris et ont bâti des services spécialisés dans le "covoiturage culturel".

 

Covoiture-art met en relation des voyageurs en fonction de leurs affinités culturelles. Des conducteurs et passagers qui se rendent à un rendez-vous culturel peuvent ainsi partager la route. Le site prélève une commission fixe d'1,90 euro par trajet, quelle que soit la distance, auxquel il faut ajouter, si l'on est passager, une participation aux frais kilométriques. Le service a noué des partenariats (en particulier avec des musées) permettant de faire bénéficier les utilisateurs de tarifs d'entrée préférentiels.

 

Le site Tawa est basé sur le même principe, et veut faire de la mobilité une opportunité de rencontres, plutôt qu'une contrainte. Il fédère 10 000 utilisateurs et 300 événements partenaires. Largement de quoi trouver son bonheur. Détail qui a son importance : le site est (pour l'instant) totalement gratuit.

 

Il est bien sûr possible d'utiliser les plates-formes de covoiturage généralistes pour se rendre sur le festival de son choix. Blablacar est d'ailleurs partenaire de nombreux événements de l'été, comme en atteste sa page dédiée. Mais on n'a pas encore trouvé de festival français encourageant le covoiturage ou l'utilisation de moyens de transport plus propres, par le biais de réduction ou d'avantages (même si beaucoup proposent des billets de train à tarif préférentiel et des systèmes de navettes). Les transports représentent pourtant 70 à 80% des émissions de gaz à effet de serre des festivals !

 

D'autres modes de transport alternatifs sont en plein développement, comme la location de voiture entre particuliers. On peut même la combiner au covoiturage, car Drivy et Ouicar, les leaders du secteur, proposent des minibus à la location. Y compris des Combi Volkswagen des années 70, pour un road-trip seventies inoubliable !

 

covoiturage animé

 

Une fois son covoiturage trouvé, il faut animer le trajet ! Des applications permettent de pimenter le trajet en se plongeant dans l'ambiance du festival où l'on se rend, comme Jingle Game, Song Pop ou Who Sampled. Et avec l'appli TrackTL il est possible de créer une playlist collective, chacun proposant des titres et les soumettant au vote des autres auditeurs.

 

Encore plus fort : Waynote, outil qui "raconte le paysage" au fil de l'autoroute. L'appli vient tout juste d'être lancée et propose déjà ses premiers trajets commentés, avec suggestion de pauses culturelles. De quoi placer le voyage sous le signe de la découverte... musicale mais pas seulement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale