Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Klassroom lève 2,7 millions d'euros pour favoriser la communication virtuelle entre parents et professeurs

Levée de fonds La start-up française Klassroom, qui développe une application favorisant les interactions entres les professeurs et les parents d'élèves, annonce avoir levé 2,7 millions d'euros. Des fonds qui vont permettre à ce réseau social destiné aux écoles de poursuivre son implantation en France et à l'international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Klassroom lève 2,7 millions d'euros pour favoriser la communication virtuelle entre parents et professeurs
Klassroom lève 2,7 millions d'euros pour favoriser la communication virtuelle entre parents et professeurs © Klassroom

Klassroom, qui propose une application facilitant la communication entre parents et enseignants, annonce ce mercredi 29 juillet 2020 avoir obtenu 2,7 millions d'euros de financement. Une levée de fonds menée auprès de Bpifrance et de business angels comme Bris Rocher, PDG du groupe Rocher, le family office Afflelou, Sébastien Breteau, président-fondateur de Qima et Jérôme Lecat, cofondateur de Scality.

Favoriser les échanges entres parents et professeur
La pépite française souhaite faciliter le suivi par les parents de la scolarité de leurs enfants ainsi que la communication entre parents et professeurs. L'application prend la forme d'une classe virtuelle, ou d'un réseau social, qui permet aux enseignants de partager des messages d'informations, des devoirs à réaliser, des vidéos d'activités réalisées durant la journée, des documents à remplir ou signer, et toute autre information jugée pertinente. Un partage d'information réalisé avec l'ensemble des parents de la classe ou de façon personnalisée.

A l'inverse, les parents peuvent aussi interagir avec les enseignants en demandant une information, en renseignant une absence ou un retard de l'élève ou en demandant un rendez-vous. Klassroom a aussi pensé à intégrer un outil de traduction pour faciliter la communication avec les professeurs et parents allophones. L'outil est payé annuellement par l'établissement pour le nombre de classes dans lequel il est déployé (et non pas au nombre d'utilisateurs). Différents forfaits sont proposés selon l'usage.

Forte croissance due au Covid-19
Cet outil de communication a pris d'autant plus d'importance avec la pandémie de Covid-19 qui a contraint à fermer les écoles et poursuivre les enseignements à distance. Klassroom assure qu'en deux mois, le nombre d’utilisateurs de l’application a doublé, passant de 400 000 à 830 000 avec un engagement de plus de 90% d’utilisateurs actifs mensuels.

Aujourd'hui la start-up affirme avoir déployé son outil dans 50 000 classes à travers la France et à l'étranger (15% de ses utilisateurs actuels sont à l'international). Avec cette levée de fonds, Klassroom entend renforcer son positionnement dans l'Hexagone et développer encore plus son implémentation à l'étranger. La jeune pousse, qui dispose d'une équipe de quinze personnes, ne  prévoit pas d'embaucher pour l'instant et souhaite poursuivre le développement de fonctionnalités additionnelles au sein de son appli et de l'outil Klassboard dédié aux directeurs et directrices d’écoles.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media