Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Klaxoon lance des outils pour le travail hybride, dont une salle de réunion mobile

Klaxoon dévoile une salle de réunion. Baptisé Hybridity, cet espace est conçu pour être utilisé par un maximum de trois participants pouvant communiquer avec des personnes à distance. Hybridity est conçu pour être immergé correctement dans la réunion et que ce temps d'échange soit optimisé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Klaxoon lance des outils pour le travail hybride, dont une salle de réunion mobile
Klaxoon lance des outils pour le travail hybride, dont une salle de réunion mobile © Klaxoon

Klaxoon, la start-up rennaise qui cherche à dynamiser les réunions, a dévoilé lundi 14 juin 2021 de nouveaux outils destinés au mode de travail hybride qui oscille entre télétravail et présentiel. Elle a notamment dévoilé une nouvelle version de son outil de collaboration Board, baptisée tout simplement "Board Hybrid". Une des nouveautés est la possibilité de pouvoir partager et stocker tous types de formats de documents sur cet espace qui se veut être au cœur d'une équipe ou du suivi d'un projet.

Hybridity, la salle de réunion
La pépite a surtout présenté une salle de réunion baptisée Hybridity. Avec cet espace, Klaxoon a voulu revoir le format de l'échange habituellement pensé autour d'une grande salle de réunion et des participants avec leurs carnets de notes ou leurs ordinateurs personnels. Un format qui s'est retrouvé bousculé et contraint d'être repensé avec le Covid-19 et l'avènement du télétravail.

Que ce soit des réunions hybrides, des réunions improvisées à deux ou des réunions en présentiel à trois, cet espace répond à ces différents besoins. Des webcams sont positionnées afin que les trois participants soient bien visibles par les personnes à distance. "Le but est d'être immergé correctement dans la réunion", clame Matthieu Beucher, PDG de Klaxoon.
 



Hybridity est une salle de réunion pensée pour accueillir trois personnes de façon optimisée. "Le but est que chacun se voit bien et que les écrans puissent être utilisés pour partager les informations", explique Matthieu Beucher. La distance entre les trois participants est identique et les écrans de 50 pouces sont positionnés pour être bien visibles par les participants sans gêner les interactions. Dans cet espace, le contenu de la réunion peut directement être enregistré dans les outils Klaxoon comme Board. L'objectif : équilibrer les échanges pour que ce temps soit efficace.

Des parois tactiles
Les parois extérieures sont soit des panneaux blancs soit des écrans tactiles. Klaxoon espère commercialiser cet outil auprès des grandes organisations qui ont un vrai besoin d'outils pour mettre en place le travail hybride, une transformation majeure qui va durer des années, mais également les PME. Un des premiers testeurs d'Hybridity était d'ailleurs une PME qui a positionné l'Hybridity dans un espace ouvert pour que des personnes puissent s'isoler.

Une salle de réunion louable
L'objectif est de produire localement ces salles selon les commandes des clients. Au niveau de la commercialisation, Klaxoon prévoit de louer ces espaces au prix de 2 000 euros par mois. La jeune pousse ouvre les pré-réservations à l'occasion de Viva Technology et espère louer "rapidement plusieurs centaines" d'Hybridity.

L'idée derrière la location est que l'entreprise ne soit pas propriétaire "d'un espace qui fige la collaboration", explique Matthieu Beucher, comme une salle de réunion rénovée pour plusieurs années. "L'emprise au sol est minimal, rassure le CEO. Moins de 5m² sont nécessaires, contre 20 à 30 m² en moyenne pour les salles de réunion dans le monde".  Une petite taille qui rend Hybridity très mobile puisque la salle peut être déplacée à l'aide d'un transpalette. Un élément qui peut rassurer les loueurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.