Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Kodiak Robotics décroche un premier contrat au Texas pour ses camions autonomes

Kodiak Robotics, start-up qui développe des poids lourds autonomes, a conclu un premier contrat commercial. La jeune pousse va donc faire rouler ses camions autonomes au Texas afin de livrer des marchandises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Kodiak Robotics décroche un premier contrat au Texas pour ses camions autonomes
Kodiak Robotics décroche un premier contrat au Texas pour ses camions autonomes © Kodiak Robotics

Tout va très vite pour Kodiak Robotics. La start-up a annoncé mardi 6 août 2019 avoir conclu un premier contrat commercial afin de réaliser des livraisons avec ses camions autonomes. Seule précision donnée par la jeune pousse, qui n'indique pas le nom de son commanditaire : ses camions autonomes rouleront au Texas, Etat du sud des Etats-Unis. Kodiak Robotics en profite pour ouvrir une usine au nord du même Etat afin de faciliter ses activités de fret.

 

Kodiak Robotics a 8 poids-lourds autonomes

La start-up, qui assure que sa flotte grandit, dispose actuellement d'un total de 8 camions autonome, précise TechCrunch. Un opérateur de sécurité est toujours présent derrière le volant, et les camions ne circulent en mode autonome que sur les voies rapides. A charge pour l'opérateur de l'insérer sur la route et de conduire le camion dans les entrepôts ou autres endroits plus compliqués à appréhender pour les véhicules autonomes.

 

Fondée par un ancien de Google et d'Otto

Kodiak Robotics connaît une croissance rapide. La société a été fondée en avril 2018 et a fait parler d'elle avec une première levée de fonds de 40 millions de dollars en août 2018. Son cofondateur, Don Burnette, en est sans doute pour quelque chose. Le jeune homme a passé quelques années chez Google comme ingénieur logiciel avant de cofonder Otto, comme l'indique son profile LinkedIn. Cette start-up, qui développait un kit pour transformer n'importe quel poids lourd en véhicule autonome, a été rachetée par Uber en août 2016 (avant que le géant du VTC n'abandonne son projet de camion autonome).

 

Le transport routier intéresse plus d'une société spécialisée dans les nouvelles technologies. Avoir un système permettant de faire rouler des poids lourds en mode autonome sur les voies rapides pourrait séduire de nombreuses entreprises de transport puisque, selon l'American Trucking Association, il manquait 51 000 routiers aux Etats-Unis à la fin 2017.

 

 

Le Texas, un eldorado pour les camions autonomes ?

Le Texas semble être l'eldorado pour les start-up développant des poids lourds autonomes : TuSimple, Starsky Robotics ou encore  Embark ont testé leurs systèmes sur les routes texanes. Plusieurs facteurs, listés par le site Wired, peuvent justifier cet engouement. A commencer par la météo : l'Etat du Texas n'est pas frappé la neige des mois entiers, cette dernière trompant souvent les capteurs des véhicules autonomes. Les 5 000 kilomètres de voies rapides qui s'étirent à travers l'Etat et le boom économique du fret ne sont pas non plus étrangers à l'attrait de la zone.

 

Toutefois, le facteur déterminant est la régulation : en 2017, deux nouvelles lois ont été votées autorisant les véhicules sans chauffeur et le platooning. Il n'est pas nécessaire d'avoir une autorisation spéciale, comme c'est le cas dans de nombreux Etats, ni de préciser aux autorités quand les tests seront menés et pendant combien de temps. Mais Kodiak Robotics assure avoir reçu le soutien du gouverneur du Texas Greg Abbott ainsi que du département des Transports du Texas et du Texas A&M Transportation Institute (TTI).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale