L'agglomération du Grand Annecy a été prise pour cible par des hackers, les services publics restent opérationnels

Des hackers ont réussi à pénétrer dans le système d'information de l'agglomération du Grand Annecy. Les activités nécessitant Internet sont indisponibles mais les services publics restent opérationnels, rassurent les autorités. Une plainte a été déposée afin de retrouver les auteurs de l'attaque.

Partager
L'agglomération du Grand Annecy a été prise pour cible par des hackers, les services publics restent opérationnels

Après la Communauté d’agglomération de La Rochelle la semaine dernière, c'est le Grand Annecy en Haute-Savoie qui est touché par une attaque informatique, révèle France Bleu. La nature de l'attaque n'a pas été dévoilée et on ne sait pas si des données ont été dérobées.

Arrêt des serveurs et des applications
Intervenu dans la nuit du 27 au 28 décembre, l'incident de sécurité a nécessité "l'arrêt des serveurs et des applications" de l'agglomération pour éviter la propagation du malware dans l'ensemble du système d'information, précise le communiqué. Conséquence : "les activités nécessitant Internet" restent toujours indisponibles pour une durée indéterminée.

La cyberattaque n'empêche pas les services publics, tels que le service d'eau potable, les transports ou les déchets, de fonctionner correctement. L'accueil téléphoniques de ces unités fonctionnent également. En revanche, "des difficultés dans les échanges" sont à prévoir, affirme l'agglomération sans donner davantage de détails sur l'ampleur du problème.

L'Anssi et la Cnil saisies
Le Grand Annecy a saisi l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), le gendarme de la cybersécurité français, et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Une plainte a par ailleurs été déposée afin de "pouvoir identifier et poursuivre les auteurs de cette attaque", peut-on lire dans le communiqué.

Le Grand Annecy vient s'ajouter à la très longue listes des victimes de cyberattaques ces derniers mois, parmi lesquelles on compte de nombreuses mairies, des hôpitaux publics... Récemment, c'est l'hôpital savoyard d'Albertville qui a été touché par un ransomware. L'attaque a affecté l'accès aux dossiers patients et à un certain nombre d'équipements médicaux.

Des risques d'hameçonnage
Au-delà des conséquences directes, ce sont les suites de l'incident qui inquiètent. Ainsi, en septembre dernier, la ville de Besançon a été cyberattaquée et alertait ses habitants sur les risques d'hameçonnage. En effet, les hackers avaient réussi à dérober de nombreuses données personnelles et s'en servaient pour envoyer des emails frauduleux.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS