Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'alliance Essilor-Nikon a porté ses fruits

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le numéro un mondial de l'optique a toutes les raisons d'être satisfait de la joint-venture passée en 2000 avec le japonais Nikon.

 

A l'occasion de la publication de ses résultats pour 2001, Essilor a souligné que « la montée en puissance de la JV, dont les résultats progressaient plus vite que prévu, entrait en phase d'accélération ».

 

Nikon-Essilor, qui réalise la plus grande partie de son activité au Japon a en effet connu une croissance supérieure à celle du marché local. De nombreux produits ont été lancés, notamment un verre dont l'indice de réfraction (1,74) est actuellement le plus élevé du monde.

 

La technologie nipponne sur les hauts indices a également profité à Essilor en Europe, via Novisia, la filiale de Nikon-Essilor, chargée de commercialiser ce type de verre à haute valeur ajoutée sur le vieux continent. Sur 680 000 verres hauts indices vendus en 2001, 70% étaient des verres Nikon...

 

Yves DOUGIN

 
media