L’ancien patron de l'Anssi, Guillaume Poupard, rejoint Docaposte

L’ancien directeur général de l’agence nationale de cybersécurité, Guillaume Poupard, a annoncé lundi 12 décembre qu'il va rejoindre Docaposte, la filière numérique du Groupe La Poste, en tant que directeur général adjoint et membre de son comité exécutif. 

Partager
L’ancien patron de l'Anssi, Guillaume Poupard, rejoint Docaposte

C’est un nouveau départ pour Guillaume Poupard. Après plus de huit ans à la tête de l’Anssi, l’agence nationale de cybersécurité, le haut fonctionnaire rejoindra la filière numérique du Groupe La Poste, Docaposte, à partir du 1er janvier prochain en qualité de directeur général adjoint et membre du comité exécutif.

Guillaume Poupard avait officialisé son départ, déjà annoncé plus tôt cette année, la semaine dernière dans une publication sur son compte LinkedIn. “L’expérience fut juste extraordinaire : une mission hors norme au service de l’intérêt général, de nos concitoyens, de notre sécurité nationale”, avait-il alors déclaré, laissant derrière lui une agence transformée et dont le rôle est devenu prépondérant à l’heure où la cybermenace n’a jamais été aussi élevée.

Il restera à la tête de l'Anssi jusqu'au 1er janvier. Son successeur à la tête de l'agence n'a pas encore été désigné. Son directeur général adjoint, Emmanuel Naëgelen, pourrait assurer l'intérim d'ici à la nomination d'un successeur.

Spécialiste de la confiance numérique

Ainsi, c’est assez naturellement que Guillaume Poupard devrait désormais accompagner le développement de Docaposte, dont l’ambition est de devenir leader en France et en Europe d’ici à 2030. “Le développement d’un numérique de confiance, performant et respectueux de nos valeurs est un enjeu majeur pour nos concitoyens, nos administrations et nos entreprises”, a-t-il déclaré, soulignant qu’il avait “eu la chance d’y contribuer pendant de nombreuses années au sein de l’État, notamment à la tête de l’Anssi”.

Très apprécié dans l’écosystème, le polytechnicien est une prise de choix pour l’entreprise française, qui mise en effet beaucoup sur les solutions de confiance et de sécurité numériques, notamment sur les questions d’identité et de cloud, pour sa croissance.

L’arrivée de Guillaume Poupard au sein de comité exécutif de Docaposte est une chance pour l’entreprise et illustre la dimension prise par Docaposte ces dernières années sur le marché de la confiance numérique et concrétise notre démarche de développement volontariste à l’échelle de l’Europe”, s’est félicité Olivier Vallet, PDG de la filiale, vantant “l’expertise et l’expérience” de son nouveau collègue “en matière de cloud et de cybersécurité”.

Nouveau "cloud de confiance"

L’annonce intervient quelques semaines après que l’entreprise a dévoilé un nouveau projet de “cloud de confiance”, en partenariat avec Dassault Systèmes, Bouygues Telecom et la Banque des Territoires. Ce nouveau consortium 100% français, à la différence d’autres alliances franco-américaines, devrait ainsi pouvoir arborer le label “SecNumCloud” délivré par l’ANSSI et que Guillaume Poupard a lui-même participé à façonner.

Il garantit un niveau de protection très élevée et une immunité face à l’extraterritorialité des lois étrangères, américaines notamment. Baptisée Numspot, l’offre portée par Docaposte devrait être opérationnelle à la mi-2023, avait indiqué le directeur de la stratégie chez Dassault Systèmes, Sébastien Massart, à l’Usine Digitale.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS