Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'AP-HP mise sur l'analyse automatique d'images médicales pour guérir le cancer du foie

L'AP-HP et l'éditeur français de logiciels Median Technologies ont signé un partenariat pour la réalisation de deux études cliniques sur le cancer du foie. C'est la plate-forme iBiopsy qui est mobilisée pour détecter les signes précoces de la maladie, indétectables par l'œil humain, grâce à l'analyse d'images médicales.   
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'AP-HP mise sur l'analyse automatique d'images médicales pour guérir le cancer du foie
L'AP-HP mise sur l'analyse automatique d'images médicales pour guérir le cancer du foie © Unsplash/National Cancer Institute

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l'éditeur de logiciel Median Technologies ont annoncé le 2 mars 2020 la signature d'un partenariat pour réaliser deux études cliniques sur le cancer du foie. Elles utiliseront la plate-forme iBiopsy de Median Technologies. Cet outil utilise des algorithmes pour analyser des images médicales afin de détecter les signes précoces de la maladie ou surveiller la réponse des patients aux traitements.

 

Comprendre le contenu "caché" des images

Avec cette collaboration, le groupe hospitalier espère "progresser rapidement vers une meilleure compréhension du contenu 'caché' de nos images", a expliqué dans un communiqué le professeur Olivier Lucidarme, chef du service de radiologie polyvalente et cancérologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP.

 

La première étude, baptisée "Phelicar", va étudier à partir d'images médicales les caractéristiques génétiques du cancer du foie sur une large cohorte de patients. Elle sera menée en collaboration avec des équipes des hôpitaux Beaujon et Paul-Brousse, deux établissements appartenant à l'AP-HP. La seconde étude, "Liver Biopsy", devra identifier grâce à l'imagerie médicale les lésions du foie "à haut risque de récurrence". Cette fois-ci, le groupe de patients sera beaucoup plus ciblé.

 

Un faible taux de survie

L'AP-HP et Median Technologies n'ont pas choisi de s'intéresser au cancer du foie par hasard. Cette maladie est la quatrième cause de décès par cancer au niveau mondial, avec un taux de survie à 5 ans de 18%. De plus, les stratégies thérapeutiques sont difficiles à mettre en place à cause de la très grande diversité de cancers du foie.

 

Ce n'est pas la première fois que le groupe hospitalier français se penche sur les maladies du rein. Fin octobre 2019, l'AP-HP a noué un partenariat avec la start-up française Owkin. L'objectif était d'identifier les nouvelles données issues des images de la structure du rein atteinte par le lupus, une maladie chronique auto-immune qui s'attaque au système immunitaire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media