Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'application de visioconférence Zoom a atteint les 200 millions d'utilisateurs quotidiens

Zoom a atteint les 200 millions d'utilisateurs quotidiens durant le mois de mars 2020. Une progression record pour cette application de visioconférence qui n'en comptait que 10 millions en décembre 2019. Reste que l'entreprise américaine est embourbée dans de nombreuses affaires liées au manque de sécurité de son produit. Pour redorer son image, elle annonce différentes mesures comme la publication d'un rapport de transparence, des webinaires et une amélioration de son programme de bug bounty.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'application de visioconférence Zoom a atteint les 200 millions d'utilisateurs quotidiens
L'application de visioconférence Zoom a atteint les 200 millions d'utilisateurs quotidiens © Zoom

Dans un billet de blog publié le 1er avril 2020, le fondateur de Zoom, Eric S.Yuan, a annoncé que l'application de visioconférence a atteint les 200 millions d'utilisateurs quotidiens en mars 2020. A titre de comparaison, en décembre 2019, le nombre maximum de participants à des "réunions quotidiennes gratuites ou payantes" était d'environ 10 millions.

Cette explosion est due au confinement, mesure nécessaire pour endiguer la pandémie de Covid-19. Reste à savoir si cette tendance va se confirmer sur le long terme, notamment une fois que la crise sanitaire sera passée. Conséquence de cette utilisation soutenue : l'émergence de nombreux problèmes liés à la sécurité de l'application. "Nous avons maintenant un ensemble beaucoup plus large d'utilisateurs qui utilisent notre produit d'une myriade de façons inattendues, nous présentant des défis que nous n'avions pas prévus lors de la conception de la plate-forme", écrit Eric S.Yuan.

Une stratégie pour regagner la confiance des utilisateurs

Fuite de données, mensonge sur le chiffrement, vulnérabilité des machines… Les problèmes s'enchaînent pour la start-up. Le dernier en date : une divulgation des données personnelles provoquée par une mauvaise gestion des contacts. Face à ces soucis qui minent la réputation de Zoom, Eric S.Yuan annonce une série de mesures. "Au cours des 90 prochains jours, nous nous sommes engagés à consacrer les ressources nécessaires pour identifier, traiter et résoudre les problèmes de manière proactive", annonce-t-il dans son billet de blog.

Cela inclut la préparation d'un "rapport de transparence" détaillant les informations liées "aux requêtes de données, de dossiers ou de contenu", un webinaire hebdomadaire le mercredi à 10h00 pour expliquer les prochaines mises à jour, la réalisation d'un "examen de compréhension" complet avec des experts indépendants et des utilisateurs représentatifs… En outre, Zoom s'engage à améliorer son programme de bug bounty et à mobiliser "toutes ses ressources techniques" pour renforcer sa sécurité.

Sur le papier, Zoom semble vouloir améliorer la protection de la vie privée et de la sécurité de ses utilisateurs. En pratique, quels moyens seront véritablement mis en œuvre ? A noter que les incidents ne sont pas forcément dus à des soucis purement techniques. L'entreprise américaine a ouvertement menti sur le protocole de sécurité qu'elle utilisait pour crypter les flux audio et vidéo. Cette opération séduction arrive d'ailleurs quelques jours après l'envoi d'une lettre par la procureure générale de l'État de New York à l'entreprise pour qu'elle s'explique sur sa politique de confidentialité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media