Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'application Spread&Cole fait la chasse aux produits défectueux

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Editée par La Compagnie Rochelaise du Logiciel, l'application Spread&Cole vise à optimiser les rappels et retraits des produits défectueux pour assurer la protection des consommateurs. L'application est d'ores et déjà utilisée par Carrefour et une version dédiée aux industriels est en cours de développement avec le spécialiste des produits bio Léa Nature. La jeune entreprise entend également proposer une application gratuite pour le grand public.

L'application Spread&Cole fait la chasse aux produits défectueux
L'application Spread&Cole est d'ores et déjà utilisée par Carrefour et une version dédiée aux industriels est en cours de développement avec le spécialiste des produits bio Léa Nature. © Pascal Guittet

Le dernier scandale des laits infantiles contaminés et la gestion calamiteuse de la communication de Lactalis ont démontré à quel point la transparence était primordiale lors d'une crise sanitaire. C'est dans ce contexte de besoin accru d'informations que l'offre de La Compagnie Rochelaise du Logiciel, éditrice d'une nouvelle solution logicielle baptisée Spread&Cole, prend son sens.

 

Sa promesse ? Proposer aux industriels et aux distributeurs une plate-forme générique de pilotage des rappels et retraits de produits défectueux pour assurer la protection des consommateurs. L'outil, disponible en mode SaaS, permet de faire circuler l'information aux bons interlocuteurs lorsqu'un défaut de qualité sur un produit est détecté afin de pouvoir opérer le retrait ou le retour des lots visés dans les meilleurs délais. "Notre solution s'applique pour les retraits alimentaires en cas de risque d'intoxication par exemple, mais aussi pour les retraits non alimentaires, comme lorsqu'un étiquetage est non conforme", détaille Olivier Prentout, cofondateur de la jeune entreprise. Il permet aussi d'assurer la traçabilité des opérations pour les organismes de contrôle et de valoriser les pertes induites.

 

Carrefour et Léa Nature comme premiers partenaires

La solution a été développée suite aux sollicitations du groupe Carrefour avec qui l'entreprise charentaise travaillait déjà depuis plusieurs années. Elle permet de distribuer un message en s'appuyant sur la nomenclature produit. "Nous nous branchons aux différents silos d'informations et avons un système de rafraîchissement des données. Sur le plan technique, notre application repose sur le système de gestion de base de données SQL Server de Microsoft. C'est le socle technologique de notre offre. Nous nous interfaçons ensuite avec les différents prologiciels", détaille Olivier Prentout. Opérationnelle chez Carrefour depuis 2015 sous le nom d'Alertnet, la solution permet d'envoyer potentiellement un message d'alertes aux 5600 points de ventes que compte le groupe. "L'objectif de l'outil consiste néanmoins à bien cibler et proportionner les messages d'alertes", précise l'entrepreneur.

 

L'entreprise travaille aujourd'hui avec Léa Nature, spécialiste français des produits bio, pour mettre au point une application destinée aux fournisseurs. "L'outil est en cours de co-création. Nous ne sommes pas encore en production mais nous travaillons ensemble pour identifier les attentes du point de vue d'un industriel", précise Olivier Prentout. Bien souvent, en cas de produit défectueux, un industriel doit faire face à une multiplicité des process pour alerter les différents réseaux de distribution. L'objectif avec l'application est de pouvoir multi-diffuser l'information à partir de la création d'un seul et unique dossier d'incident. En parallèle, les équipes d'Olivier Prentout développent une application dédiée aux commerciaux pour que ces derniers puissent lors de leurs visites dans les points de ventes constater si les mesures nécessaires à la suite d'un incident ont bien été prises.

 

Une app pour les consommateurs

Dernière brique en cours de développement : une application gratuite dédiée aux consommateurs qui devrait voir le jour dans les deux prochains mois. "Elle permettra de s'abonner aux alertes potentielles et de recevoir des notifications en fonction de ses habitudes de consommation selon sa zone géographique, ses enseignes et marques préférées. L'utilisateur pourra aussi scanner le code-barres d'un produit pour vérifier que celui-ci ne fait pas l'objet d'un rappel", explique l'entrepreneur. "Notre objectif est d'assurer une transparence de bout en bout de la chaîne", résume-t-il.

 

La start-up, qui compte une quinzaine de collaborateurs, participera la semaine prochaine au salon Retail Business Technology Exposition (RBTE), qui se tient à Londres les 2 et 3 mai. Objectif comprendre le fonctionnement de ce marché pour séduire d'autres géants de la distribution. "C'est aussi l'occasion de faire du networking avec les autres start-up françaises avec qui nous partageons sans doute certains prospects", ajoute Olivier Prentout.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale