Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'application TousAntiCovid comptabilise 50 millions de téléchargements, d'après Cédric O

Avec près de 50 millions de téléchargements, l'application de contact tracing TousAntiCovid serait l'application française la plus téléchargée de l'histoire, d'après le secrétaire d'Etat Cédric O. En revanche, impossible de savoir combien de personnes l'utilisent pour sa fonction première ou pour ses nombreuses fonctionnalités annexes, dont le stockage du pass sanitaire. L'absence d'étude sur son efficacité inquiète la Cnil depuis plusieurs mois déplorant la tentation du "solutionnisme technologique". 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'application TousAntiCovid comptabilise 50 millions de téléchargements, d'après Cédric O
L'application TousAntiCovid comptabilise 50 millions de téléchargements, d'après Cédric O © Ministère de l'Economie

"Aujourd'hui, il y a un petit peu moins de 50 millions de téléphones ou de montres qui ont TousAntiCovid installée", s'est félicité Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques, ce vendredi 7 janvier au micro de Franceinfo. Ce qui fait de cette application gouvernementale, "l'application française la plus téléchargée de l'histoire a priori". C'est en tout cas l'application la plus téléchargée en 2021 en France, d'après les chiffres d'App Annie, fournisseur de données et d'analyses mobiles de référence. 

Par conséquent, "chaque jour, 50 000 personnes reçoivent une notification pour les prévenir qu'ils sont cas contacts", d'après le secrétaire d'Etat. Un chiffre assez faible compte tenu du nombre quotidien de contaminations (261 481 nouveaux cas recensés en France le 6 janvier). Rappelons que le contact tracing n'est rendu possible que si la personne déclarée positive au Covid-19 a activé son Bluetooth puis a accepté de prévenir les personnes qu'elle aurait pu contaminer (personnes croisées au moins 5 minutes dans un rayon de 2 mètres). 

TousAntiCovid s'éloigne de sa vocation première
A priori, toutes les personnes ayant téléchargé l'application n'activent pas systématiquement leur Bluetooth. De plus, TousAntiCovid s'est enrichi de nombreux services qui l'ont éloigné de sa fonctionnalité initiale. En effet, le service "carnet" permet de stocker les documents nécessaires au pass sanitaire : attestation de vaccination, certificat de test négatif ou preuve de rétablissement. Cet élargissement des fonctionnalités est d'ailleurs totalement assumé par le gouvernement. "Nous concevons TousAntiCovid comme une sorte de couteau suisse dans la gestion de la pandémie", expliquait Cédric O, lors de la présentation du service "carnet". 

Il est donc impossible de savoir combien de personnes utilisent actuellement TousAntiCovid pour effectuer son contact tracing et/ou pour stocker son pass sanitaire. Il est donc difficile d'attester de l'efficacité réelle de l'application dans la lutte contre la pandémie. C'est une critique qui est d'ailleurs régulièrement formulée à l'encontre de cet outil. Dans une délibération rendue le 2 décembre dernier, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) déplorait à nouveau la tentation du "solutionnisme technologique". A ce titre, elle regrettait que "les études et évaluations demandées de façon réitérée ne lui aient pas été transmises".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.