Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’armée va abandonner le logiciel de paie Louvois

mis à jour le 03 décembre 2013 à 15H17
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Ministère de la Défense va abandonner le logiciel de gestion des paiements de soldes Louvois,  jugé coupable de nombreux disfonctionnements depuis sa mise en place en 2011.

L’armée va abandonner le logiciel de paie Louvois
L’armée va abandonner le logiciel de paie Louvois © Parti socialiste - Flickr - C.C

Le Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian n’a pas de mots assez durs pour qualifier le logiciel de gestion des paies de l’armée, Louvois, mis en service en 2011. "C'est un désastre, je n'hésite pas à dire le mot. Une vraie catastrophe, indigne d'un pays comme le nôtre", s'est-il emporté, invité d''Europe 1 ce 25 novembre. Conséquence : le ministre annonce que le logiciel va être purement et simplement jeté à la poubelle.

un "héritage" lourd à porter

"C'est un dispositif qui a été mis en oeuvre dans la précipitation, dans la confusion, alors que l'on a supprimé l'ancien dispositif sans vérifier que le nouveau marchait, ce qui a abouti à des situations extrêmement pénibles", a souligné le ministre sur Europe 1. "On va remettre en place un dispositif plus robuste, qui va être préparé avec beaucoup de vigilance, qui va être expérimenté, et qui va se mettre en place dans les mois qui viennent", a-t-il poursuivi. Mais, a-t-il dit, "il faudra un gros travail de préparation. Je n'ai pas l'intention de recommencer la très mauvaise expérience que je viens de vivre. Je ne veux pas ajouter de la polémique à la catastrophe, j'assume l'héritage, même s'il est difficile".

Qui est responsable ? Steria a développé une partie du système mais "pas le calculateur de soldes qui pose problème", celui-ci ayant été, selon elle, "développé par la Défense". L'entreprise française ne veut pas être associée aux difficultés de Louvois. "Steria s’engage à assurer ses missions, à savoir la maintenance de Louvois, et à en réparer un maximum de dysfonctionnements jusqu’à la mise en service d’une éventuelle solution de remplacement", indique-t-elle.

Jean-Yves le Drian a expliqué  sa décision aux militaires le 3 décembre lors d'un déplacement à Vars (Haute-Alpes).


EXTRAIT - "Le système Louvois, un désastre... par Europe1fr

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale