Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L'Asie, eldorado des nouveaux services de mobilité

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Une étude du cabinet Roland Berger révèle que les consommateurs asiatiques sont ceux qui attendent le plus des nouveaux services de mobilité et du véhicule autonome. En Europe, les Pays-Bas sont jugés comme le marché le plus mûr.

L'Asie, eldorado des nouveaux services de mobilité
L'Asie, eldorado des nouveaux services de mobilité © Grab

Qui est prêt à se passer d'un véhicule personnel afin d'opter pour des services de mobilité à la demande ? Le cabinet Roland Berger a posé la question aux consommateurs de dix grands pays dans le monde. Il ressort que les habitants des grandes puissances asiatiques sont les plus intéressés par les nouvelles formes de mobilité. Ils sont 83% en Chine et à Singapour à connaître une ou plusieurs personnes qui ont renoncé à l'achat d'un véhicule au profit du VTC, de l'autopartage ou de la location entre particuliers. La proportion n'est que 66% en Allemagne, 54% aux Pays-Bas, 37% au Royaume-Uni, 34% en France et seulement 22% aux Etats-Unis. Les pays occidentaux montrent aussi un certain scepticisme vis-à-vis de l'automobile électrique tandis que 60% des Chinois interrogés, 54% des sud-coréens et 51% des Indiens souhaitent que leur prochaine voiture soit électrique.

 

Les populations des pays émergents, particulièrement les jeunes vivant dans les grandes mégalopoles, sont bien sensibilisés aux nouvelles formes de mobilité (souvent électriques) et tournent le dos à la possession d'un véhicule. Il faut dire que de nombreux champions mondiaux comme Didi Chuxing (VTC), Nutonomy (flottes de véhicules autonomes), Zoomcar (location de véhicules) ou Grab (livraison) sont nés sur le continent et se développent rapidement.

 

La France sixième du "automotive disruption radar"

Y a-t-il la même adéquation entre offre et demande en Europe ? Roland Berger a conçu un "automobile disruption radar" qui fait la synthèse entre attente des consommateurs, état de la régulation et de l'infrastructure, technologie, et activité industrielle. Et surprise : ce sont les Pays-Bas qui ressortent comme pays le plus "mobility ready" du monde selon ce savant calcul. Le pays combine à la fois un fort équipement en bornes de recharge, un intérêt pour la conduite autonome (avec des expérimentations) et des outils réglementaires. Singapour et la Chine complètent le podium. La France n'est que sixième de ce classement, derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni… mais loin devant les Etats-Unis et le Japon.

 

Découvrez l'étude "Automotive disruption radar" sur le site de Roland Berger

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale