Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’Assemblée nationale s’essaye à l’open data

L’Assemblée nationale a décidé d’ouvrir ses données sur un site dédié, data.assemblee-nationale.fr. Réutilisables sous licence ouverte d’Etalab, elles concernent principalement des listes de députés, d’amendements, de compte rendus de réunions et des informations sur la réserve parlementaire.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’Assemblée nationale s’essaye à l’open data
L’Assemblée nationale s’essaye à l’open data

Un bel effort de transparence. A la demande du président Claude Bartolone, le 12 mai dernier, l’Assemblée nationale ouvre certains de ses jeux de données sur un site dédié http://data.assemblee-nationale.fr. Les données seront réutilisables dans le cadre de la licence ouverte conçue par Etalab dans les formats XML et JSON ; le format CSV, utilisé pour deux jeux de données, sera généralisé à toutes les autres données dans les semaines à venir.

 

A l’ouverture du sites sont disponibles  la liste des députés "actifs" (avec leur état civil, leurs coordonnées, leur appartenance aux organes parlementaires, leur rattachement à un parti…),  les questions et réponses au Gouvernement, les réunions tenues à l’Assemblée, la réserve parlementaire (à partir de la réserve 2013) et la liste des représentants d’intérêt enregistrés sur le Registre de l’Assemblée nationale mentionnant leur raison sociale, le type d’organisation et leur secteur d’activité.

 

5 jeux de données

 

Lundi 29 juin s’y ajouteront,  les amendements déposés en séance publique et en commission (depuis le début de la présente législature en juin 2012) et la liste des députés depuis le début de la XIe législature (juin 1997).

 

En juillet ces données seront complétées par les éléments des dossiers législatifs et la liste des personnes ayant été député, sénateur ou ministre depuis juin 2012 puis, à la fin de l’année, par les comptes rendus de la séance publique, les résultats des scrutins publics et la liste des personnes auditionnées en commission, indique le communiqué.

A l’heure de la démocratie ouverte, ces données trouveront assurément preneurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media