Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’assurtech Datafolio lève 2,2 millions d’euros et accélère son développement en France et en Italie

Levée de fonds La start-up lilloise Datafolio annonce une première levée de fonds destinée à accélérer le déploiement de sa solution de gestion des risques de la mobilité, dont la particularité est quelle est tarifée en fonction du risque réel encouru.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’assurtech Datafolio lève 2,2 millions d’euros et accélère son développement en France et en Italie
L’assurtech Datafolio lève 2,2 millions d’euros et accélère son développement en France et en Italie © Dataiku

Datafolio, éditeur d'une plateforme de data science, a annoncé mercredi 10 février un premier tour de table en amorçage auquel ont participé plusieurs business angels "actifs dans les fintech", explique la start-up lilloise sans en livrer les noms.

Ce financement vise à renforcer l’actif technologique de la société, élargir les offres de la plateforme et financer le déploiement de son offre sur ses deux marchés cibles, la France et l'Italie.

Une tarification basée sur le risque en temps réel
Fondée par Yuri Narozniak, Arnaud Rofidal et Emmanuel Pierron, Datafolio est une plateforme tournée vers la protection de la mobilité de bout en bout tarifée en fonction du risque réel encouru. Basée à Lille, elle développe des solutions data-driven de gestion des risques de la mobilité permettant aux professionnels d'enrichir leur offre de services et leurs sources de revenus. Elle vise également à améliorer leur impact sociétal via la promotion de comportements responsables face au risque.

Son modèle de tarification est basé sur le risque en temps réel. Elle aborde le monde de l’assurance avec des solutions de prévention, de protection et d'assistance sur mesure adaptées au besoin de la Mobility-As-A-Service des groupes affinitaires. Son offre de services est disponible sur une App mobile distribuée par un réseau de courtiers, en B2B2C par l’intermédiaire de groupes affinitaires, et en B2B par intégration de ses modules Analytics et Transactions dans les écosystèmes numériques de partenaires. 

Combler les lacunes des assurances traditionnelles
Dans un contexte de pandémie marquée par des pertes d’exploitation et la forte diminution de la circulation routière, la start-up pointe les lacunes des modèles d'assurance actuels et l’appétence des jeunes actifs se pour la souscription de contrats auprès d’acteurs extérieurs à l'assurance. "Datafolio relève ce double défi, en développant une plateforme fournissant des solutions de prévention et de protection qui complètent les assurances existantes et qui s’intègrent dans les applications des partenaires non assurantiels, en full-digital et à un coût marginal grâce à ses modèles de tarification basés sur l’usage d’une part et l'exposition au risque d’autre part", détaille la start-up.

La première application, A3P, gère une protection contre les conséquences financières découlant de la contamination au ovid-19 pour près de 10 000 exploitations et entreprises agricoles adhérentes de ASNACODI en Italie dans le cadre d'un modèle "Peer to Peer" unique en son genre en Europe. Le lancement d’un deuxième produit en partenariat avec "un grand partenaire acteur de la mobilité" est prévu au cours du deuxième trimestre.

Datafolio prévoit de recruter de nouveaux collaborateurs compléter l'équipe tech. Elle est incubée au sein d’Euratechnologies, pionnier de la French Tech, et a été lauréate de l’Hackathon EUvsVIRUS, organisé par la Commission Européenne en avril 2020, avec sa plateforme D3P.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.