Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'assurtech française Alan lève 50 millions d'euros pour se développer à l'international

Levée de fonds Alan, jeune pousse française qui propose une offre de complémentaire santé 100% en ligne, lève 50 millions d'euros. Cette assurtech, qui espère faire ses preuves durant l'épidémie de Covid-19 grâce aux différents services qu'elle propose, souhaite grâce à ces fonds renforcer son offre et se déployer dans d'autres pays européens.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'assurtech française Alan lève 50 millions d'euros pour se développer à l'international
L'assurtech française Alan lève 50 millions d'euros pour se développer à l'international © Alan

La start-up française Alan annonce ce lundi 20 avril 2020 une levée de fonds de 50 millions d'euros. La société d'investissement Temasek a mené ce tour de table auquel ont contribué ses investisseurs historiques comme Index Ventures. La jeune pousse spécialisée dans l'assurance, dite "assurtech", a levé un total de 125 millions d'euros depuis sa création en 2016.

Dans la plupart des pays européens d'ici 5 ans

Alan, qui a l'agrément d'assurance, propose une offre de complémentaire santé 100% en ligne à destination des entreprises. La start-up vise en particulier les indépendants, les PME et les entreprises de taille intermédiaire. Elle couvre aujourd'hui 76 000 membres. L'assurtech a aussi lancé une offre de prévoyance afin de renforcer son offre.

Avec cette nouvelle levée de fonds, Alan veut poursuivre son expansion géographique. La jeune pousse, qui a récemment ouvert deux nouveaux bureaux en Espagne et en Belgique, souhaite s'implanter dans la plupart des pays européens au cours des cinq prochaines années.

Fait ses preuves durant l'épidémie

En parallèle, Alan veut développer son offre de services à destination des entreprises et des particuliers. Côté entreprise, Alan veut devenir indispensable en les aidants à s'orienter vers les sujets santé et bien-être. La jeune pousse explique faire ses preuves durant l'épidémie de Covid-19 en fournissant aux services des Ressources Humaines "des informations précises, un détecteur de symptômes, des outils de gestion du stress, de la télémédecine...".

"Lorsque le monde commencera à sortir de la crise sanitaire du COVID-19, nous croyons que les attentes et les demandes des patients à l'égard du système de santé conduiront à une transition digitale beaucoup plus rapide qu’elle ne l’a été jusqu’à présent, explique dans un communiqué Jean-Charles Samuelian, le PDG et cofondateur d'Alan. Il s’agit bien sûr de rendre le parcours de soins plus fluide". Côté particuliers, Alan ambitionne de devenir la principale application santé de ses membres en leur donnant accès à de nombreux professionnels de santé, en leur fournissant des conseils personnalisés et en détaillant leur parcours de soin.

 

 

L'assurtech a récemment lancé 'Coup de pouce', un programme qui recense toutes les dernières informations sur la pandémie, donne accès à un détecteur de symptômes personnalisé, à un service de télémédecine gratuit en partenariat avec Livi ainsi qu’à des programmes de méditation et de yoga.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media