Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Australie investit un milliard de dollars sur 10 ans dans la lutte contre les cyberattaques

Vu ailleurs L'Australie se dote d'une enveloppe de 926,1 millions de dollars sur 10 ans pour renforcer sa lutte contre les attaques informatiques. Le pays est actuellement en proie à une campagne de cyberattaques à l'origine d'un "acteur étatique". Les experts accusent la Chine.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Australie investit un milliard de dollars sur 10 ans dans la lutte contre les cyberattaques
L'Australie investit un milliard de dollars sur 10 ans dans la lutte contre les cyberattaques © Christian Haugen-Flickr

L'Australie compte dépenser 926,1 millions de dollars au cours des dix prochaines années pour renforcer ses capacités de lutte contre les cyberattaques, selon le Premier ministre Scott Morrison, cité par Reuters.

500 experts supplémentaires
"La priorité du gouvernement est de protéger l'économie, la sécurité et la souveraineté de notre nation. Les cyberactivités malveillantes sapent cette priorité", a déclaré Scott Morrison ce 30 juin. Dans le détail, 323 millions de dollars vont servir au recrutement de 500 experts supplémentaires dans l'Australian Signals Directorate, l'agence de cybersécurité du pays.

Ce financement fait partie d'un plan d'investissement de 10 milliards de dollars dans les capacités de cyberguerre, a précisé la ministre australienne de la Défense Linda Reynolds. Ce plan avait été accéléré suite à une attaque informatique contre le parlement australien et les trois plus grands partis politiques en février 2019.

La Chine au coeur des accusations
Cette annonce intervient plusieurs semaines après que le gouvernement australien a déclaré que le pays est la cible d'une vaste cyberattaque à l'origine d'un "acteur étatique" vu son ampleur et son niveau de sophistication. Lors de la conférence de presse, le Premier ministre avait refusé d'attribuer cette campagne malveillante à un Etat en particulier.

Mais les experts ont tous pointé du doigt la Chine. "Le seul Etat qui a intérêt a attaqué si largement et si profondément et qui dispose de la sophistication pour le faire est la Chine", analysait Peter Jennings, directeur de l'Australian Strategic Policy Institute, dans une interview accord à The Australian.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.