Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Australie, la Malaisie, Singapour et l'Afrique du Sud lancent un projet de monnaie digitale

L'Australie, la Malaisie, Singapour et l'Afrique du Sud veulent expérimenter les paiements transfrontaliers en utilisant des monnaies numériques de banque centrale à travers le projet "Dunbar". Des plateformes, créées à cet effet, permettront aux institutions financières d'éliminer le besoin en intermédiaires et ainsi de réduire le coût et la latence des transactions. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Australie, la Malaisie, Singapour et l'Afrique du Sud lancent un projet de monnaie digitale
L'Australie, la Malaisie, Singapour et l'Afrique du Sud lancent un projet de monnaie digitale © Stanislaw Zarychta/Unsplash

Les banques centrales d'Australie, de Singapour, de Malaisie et d'Afrique du Sud lancent un projet de paiements transfrontaliers en utilisant des monnaies numériques de banque centrale (CBDC pour Central Bank Digital Currencies), apprend-on par voie de communiqué ce jeudi 2 septembre. Ce programme est chapeauté par l'Innovation Hub de la Banque des règlements internationaux (BRI), une organisation financière internationale.  

Pour rappel, à la différence d'une cryptomonnaie qui s'échange de pair à pair en dehors d'un système étatique, une monnaie numérique de banque centrale n'est qu'une représentation virtuelle d'une monnaie fiduciaire gérée par ladite banque centrale. 

Dédiés aux institutions financières
En pratique, le projet "Dunbar" vise à développer "des protocoles de plateformes partagées pour les transactions transfrontalières" utilisant plusieurs CBDC, expliquent les partenaires dans le communiqué. Ces plateformes permettront aux institutions financières d'effectuer des transactions directement entre elles élimant ainsi le besoin d'intermédiaires et réduisant le temps et le coût des transactions. 

Le projet, qui s'appuiera sur des collaborations public-privé, explorera différentes conceptions techniques, de gouvernance et de fonctionnement afin de trouver les protocoles les plus adéquats en fonction des besoins des utilisateurs. Les premiers résultats seront publiés 2022 et devraient permettre de donner un premier aperçu des futures collaborations possibles dans le domaine des CBDC à l'échelle mondiale. L'aspect technique sera présenté au Singapore FinTech Festival en novembre 2021.

Les projets se multiplient
Les projets autour des monnaies publiques se multiplient. Début mai, ce sont les Etats-Unis qui ont annoncé le lancement de cinq projets pilotes autour d'une CBDC. Financés par Accenture et chapeautés par la Digital Dollar Foundation, ces projets impliquent des sociétés financières, des retailers et des ONG. Quelques mois plus tard, en juin, ce sont la Banque de France, son homologue suisse et la BRI qui ont lancé le projet "Jura". Il a pour objectif de fluidifier les paiements transfrontalières grâce à la monnaie publique de "gros", c'est-à-dire dédiée aux intermédiaires financiers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.