L'École polytechnique et Capgemini s'allient sur le thème de la blockchain

Ce jeudi 4 avril 2019, l'École polytechnique et Capgemini inaugurent sur le campus de la prestigieuse école une chaire dédiée aux implications technologiques et économiques de la blockchain.

 

Partager
L'École polytechnique et Capgemini s'allient sur le thème de la blockchain

Capemini s'engage au côté de l'École polytechnique afin de promouvoir la recherche et l'enseignement de haut niveau pour former les futurs talents dans le domaine de l'innovation.

Cette chaire "Blockchain et B2B Platforms" portée par Julien Prat, chercheur au CNRS, également professeur chargé de cours à l’École polytechnique et Daniel Augot, directeur de recherche au centre INRIA de Saclay, a pour objectif de répondre aux défis de la blockchain et de son intégration dans la stratégie des entreprises. Des sessions rassemblant les étudiants aux coté des partenaires et des clients du groupe Capgemini serviront de terreau pour une réflexion sur les cas d'usage de la blockchain et des plateformes BtoB. Cette chaire promet de répondre à aux opportunités grandissantes dans ce domaine.

"Cette chaire, créée grâce au soutien de Capgemini, nous permettra d’offrir à nos étudiants un enseignement de haut niveau adossé à la recherche, mais aussi en prise directe avec les besoins des entreprises confrontées aux problématiques et aux opportunités qu’offre la blockchain", déclare François Bouchet, directeur général de l’École polytechnique.

Soutenir la recherche

Cette chaire a également pour objectif de soutenir la recherche menée au sein du centre de recherche en économie et statistique (CREST, une UMR CNRS, École polytechnique, GENES) et du laboratoire d’informatique de l’X (LIX, une UMR CNRS, École polytechnique) dans le domaine de la blockchain.

Les deux acteurs ont conscience des opportunités qu'offre cette technologie. Elle pourrait selon Jérôme Siméon "révolutionner le flux des transactions et le quotidien de centaines de millions de personnes dans le monde dans les années qui viennent… ". Réalistes, ils s'accordent aussi sur les enjeux que la blockchain soulève, d'un point de vue juridique, sociétale et éthique, "comme beaucoup de technologies de rupture, elle engage aussi des questions juridiques et réglementaires, mais aussi éthiques et sans doute aussi sociétales", poursuit le président du groupe.

Face à ces constatations, des articles de recherches co-signés seront publiés, regroupant les bonnes pratiques et les démarches d'optimisation de cette technologie pour des usages commerciaux. Cela apportera un éclairage théorique et opérationnel des applications de la blockchain dans le monde industriel, à l'échelle nationale et mondiale.

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS