Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'emblématique Motorola Razr renaît avec un écran pliable

Vidéo L'iconique téléphone à clapet, le razr, ressort quinze ans plus tard. Motorola mise cette fois-ci sur un smartphone pliable à clapet se démarquant ainsi de Samsung, Huawei et Xiaomi puisqu'il ne se déplie pas pour se transformer en tablette.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'emblématique Motorola Razr renaît avec un écran pliable
L'emblématique Motorola Razr renaît avec un écran pliable © Motorola

Il suffirait d'une phrase pour le décrire : retour vers le futur. La marque Razr de Motorola revient sur le devant de la scène sous sa forme emblématique : un téléphone à clapet. Il s'agit pourtant bien d'un smartphone moderne, et même à la pointe de la technologie car doté d'un écran pliable. Ce Razr 2019 a été présenté par Motorola le 14 novembre 2019 suite à plusieurs fuites dans la presse.

 

Il sera commercialisé dans un premier temps aux Etats-Unis, en janvier 2020, au prix de 1500 dollars et en exclusivité par l'opérateur américain Verizon. On ignore pour l'heure si le constructeur compte le vendre dans d'autres pays. S'il dispose d'un écran pliable, le Razr 2019 se démarque des produits de Samsung, Huawei et Xiaomi car il ne se déplie pas pour se transformer en tablette mais se replie au contraire pour devenir plus compact. Un design que devrait finalement suivre Samsung l'année prochaine, après ses déboires avec le Galaxy Fold.  

 

Design first

Plusieurs médias américains ont pu le prendre en main et ils partagent presque tous le même sentiment : le design du téléphone est impressionnant et sa prise en main agréable, mais ses caractéristiques techniques sont décevantes pour son prix. Il est notamment doté d'un écran OLED de 6,2 pouces au format 21:9 avec une résolution de seulement 2142 x 876 pixels. Il s'agit de l'un des sacrifices auquel a dû consentir Motorola pour concevoir l'appareil. L'écran est par ailleurs recouvrir de plastique et de pas verre afin de pouvoir être plié. Un matériau plus fragile et au ressenti moins agréable.

 

 

En son centre, on trouve une charnière permettant de le plier en deux à la verticale, un système baptisé "Flex View" par Motorola. Il est également équipé d'un écran secondaire de 2,7 pouces utile quand l'appareil est plié. Il est destiné à afficher des informations contextuelles comme l'heure, les notifications… ou accéder plus rapidement aux paramètres du terminal. Un capteur d'empreintes digitales et une caméra 16 mégapixels (ouverture f/1,7) protubérante sont aussi intégrés à la face arrière. Son épaisseur lorsqu'il est plié est de 14 mm, soit quasi-identique à celle du Razr V3 sorti il y a 15 ans.

 

 

Une batterie assez faible

Le téléphone tourne sous Android 9 Pie et est doté d'une puce Qualcomm Snapdragon 710 couplé à 6 Go de RAM. Il dispose d'un stockage interne de 128 Go, extensible via une carte Micro SD. La batterie est séparée en deux segments qui totalisent une capacité de 2510 mAh. Côté connectique, on trouve un port USB-C qui supporte une recharge rapide jusqu'à 15 watts. La connectivité cellulaire se fait par une eSIM, technologie déjà adoptée en partie par Google et Apple mais que les opérateurs télécom rechignent à implémenter.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media