Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’enseigne Albert Heijn va tester un robot de livraison autonome à l’été 2019

Au Pays-Bas, l’enseigne Albert Heijn, propriété du groupe Ahold, a annoncé pour  l'été 2019 des premiers tests de livraison de courses par robot autonome. L’expérimentation, co-pilotée par la société suisse TeleRetail, aura lieu au High Tech Campus d’Eindhoven.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’enseigne Albert Heijn va tester un robot de livraison autonome à l’été 2019
L’enseigne Albert Heijn va tester un robot de livraison autonome à l’été 2019 © TeleRetail

A l’occasion de la conférence Digital Food, organisée par Emerce & Foodlog, qui s’est tenue le 26 mars 2019 à Amsterdam, Machiel Tiddens, directeur e-commerce de l’enseigne Albert Heijn, a annoncé un projet de l’enseigne mené avec la start-up TeleRetail. Dès cet été, Albert Heijn testera la livraison de courses par robot autonome sur le High Tech Campus d’Eindhoven. Aucun déploiement n’est prévu pour le moment, le prototype n’étant pas autorisé à circuler sur la voie publique.

 

Cette expérimentation permettra à certains clients, via une commande passée sur l'application AH To Go, d’être livrés à l’endroit de leur choix... dans le campus. Particularité de la livraison : elle s’effectue par un robot autonome. Doté de capteurs pour éviter les obstacles, ce robot, baptisé Aitonomi, se déplace en fonction du trajet défini via un système de navigation GPS.

 

Atteindre les usagers et consommateurs des zones rurales

Ce projet est mené avec la société suisse TeleRetail, qui a mis au point un logiciel de navigation destiné à différents types de véhicules, et qui permet selon l’entreprise de réduire les coûts de transport jusqu'à 90%. L’un des bénéfices de la technologie est de pouvoir couvrir de longues distances (près de 50 km), ce qui amène l’entreprise à cibler, entre autres, les consommateurs et les usagers des zones rurales ou périurbaines. Bénéficiant d’un financement de l’Agence spatiale européenne, ce robot est par exemple déjà utilisé par Die Post en Allemagne.

 

Un prototype coûte entre 50 000 et 100 000 euros, mais l'entreprise espère baisser son coût unitaire à 20 000 euros. Des tests similaires sont actuellement menés aux Etats-Unis, comme Kroger via son partenariat avec Nuro, ou encore Walmart et Ford.

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale