Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’enseigne Bio c’ Bon expérimente la fonctionnalité Scan&Go

L’enseigne spécialisée Bio c’ Bon a annoncé le 3 décembre 2019 le déploiement de la fonctionnalité Scan&Go, créée par la start-up Neos et désormais intégrée à la solution multi-services et multi-marchands Lyf Pay, propriétaire de la jeune pousse depuis juin dernier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’enseigne Bio c’ Bon expérimente la fonctionnalité Scan&Go
L’enseigne Bio c’ Bon expérimente la fonctionnalité Scan&Go © Lyf Pay

Malgré les évolutions technologiques, l’attente en caisse est toujours un point de friction sur lesquels travaillent la grande majorité des commerçants. L’enseigne spécialisée Bio c’ Bon ne fait pas exception. Pour y remédier, la chaîne spécialisée dans les produits bio a annoncé le 3 décembre 2019 le déploiement de la fonctionnalité Scan&Go de Lyf Pay. Imaginée par la start-up Neos, elle est désormais intégrée à la solution multi-services et multi-marchands Lyf Pay, propriétaire de la jeune pousse depuis juin 2019. 

 

Un millier de clients testeurs

Le pilote Lyf Pay a commencé début novembre mais la fonctionnalité imaginée par Neos est proposée depuis la fin de l'année 2018. Le service est actuellement en test dans une douzaine de magasins à Paris. Les clients peuvent scanner et de régler leurs achats (jusqu'à 15) via leur smartphone. Un dispositif qui répond aux nouveaux usages liés au paiement mobile et qui permet, outre de réduire le temps d’attente, de "favoriser les achats de dernière minute", selon l’enseigne, qui compte aujourd’hui 127 magasins en France. Un millier d’utilisateurs ont pu expérimenter le dispositif et les deux partenaires notent "plus de 50% d’utilisateurs récurrents".

 

Pour l’enseigne, il s’agit "d’appréhender les retours terrain de la part des clients mais aussi des employés Bioc’Bon". Le planning est en cours d'élaboration, et le coût de l'investissement n'est pas précisé. Bio c’ Bon profitera par ailleurs de l’expertise de la solution Lyf Pay, déjà utilisé notamment chez Franprix et dans les autres enseignes du groupe Casino, en matière d’outil de fidélisation clients. La solution de paiement contribue au développement de l’animation commerciale en tirant parti de la donnée qualifiée pour personnaliser la relation client. Elle est également utilisée comme solution d'intégration d'Alipay pour permettre aux clients chinois de payer via l'application.

 

Lancée en mai 2017, la solution multi-services et multi-marchands revendique plus de 2,5 millions de téléchargements mais communique néanmoins pas le nombre de ses utilisateurs actifs. Elle est également en cours de test chez Sephora et Carrefour City.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media