Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’entreprise de paiement Boku achète Danal pour diversifier ses services

L’entreprise Boku, qui permet de payer des achats mobiles avec son forfait téléphonique, a annoncé le 7 décembre 2018 l’achat du spécialiste de l’identité et de l’authentification mobile Danal, pour un montant de 68 millions de dollars. L’occasion pour le service de paiement d’améliorer ses services et de s’ouvrir sur de nouveaux domaines.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’entreprise de paiement Boku achète Danal pour diversifier ses services
L’entreprise de paiement Boku achète Danal pour diversifier ses services © Boku / Danal

Boku, l’entreprise qui permet de payer des achats avec son forfait mobile, a annoncé le 7 décembre 2018 l’acquisition de Danal Inc., un spécialiste de l’identification mobile, pour 68 millions de dollars. Pour Boku, qui permet déjà des achats sur plus de 150 applications et des entreprises comme Apple, Microsoft ou Spotify, cette acquisition est l’occasion de proposer des services d'identification plus rapides et efficaces et de s’ouvrir sur de nouveaux domaines, comme les services financiers ou gouvernementaux.

 

Cette acquisition pourrait ainsi permettre l’expansion des achats possibles via Boku, mais aussi de sécuriser l’utilisation de certains services qui présentent des risques de fraude, comme les services financiers. Cela va aussi permettre au service d’identité et d’authentification mobile de Danal de fonctionner en temps réel avec les connexions au fournisseur d’accès mobile ainsi qu’aux données des sources tierces liées à Boku. 

 

Offrir de nouveaux services

"Transférer ses achats sur sa facture de téléphone s’est révélé, pour les plus grandes entreprises du numérique, comme étant une excellente manière d’obtenir et de conserver des utilisateurs, mais a eu une application très limitée en dehors des contenus digitaux", a déclaré Jon Priteaux, CEO de l’entreprise de paiement par SMS, dans un communiqué.

 

"Boku a montré que les données des opérateurs mobiles peuvent aussi aider à combattre la fraude, réduire les frictions lors de l’enregistrement et s’assurer de la conformité réglementaire sur mobile. Ces problèmes ne sont pas présents uniquement pour nos clients digitaux mais aussi pour d’autres secteurs, comme le e-commerce, la finance, le transport ou le gouvernement", a-t-il ajouté.

 

Accueil en bourse peu chaleureux 

L’acquisition de Danal par Boku semble donc être l’occasion de développer ses revenus en s’ouvrant sur des marchés développés. Danal compte déjà parmi ses clients certaines institutions financières, comme Western Union, BNP Paribas ou PayPal, dont les listes clients pourront être profitables à Boku.

 

L’annonce de cet achat n’a pourtant pas favorisé la cote de Boku. Le cours de l’entreprise, entrée en bourse au Royaume-Uni en 2017, a perdu 23% le 7 décembre. Ce n’est cependant pas révélateur des résultats de l’entreprise, qui en octobre a annoncé un volume total de paiements sur dix mois de 2,8 milliards de dollars, en hausse de 124% par rapport à l’année dernière, et 12,2 millions d’utilisateurs actifs en octobre – supérieur de 83% à la même époque l’année dernière.

 

La finalisation de l’achat devrait arriver d’ici à la fin de l’année.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media