Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'étrange bug qui a arrêté net la ligne 1 du métro parisien

Vendredi 22 janvier à 16h52, la ligne 1 du métro parisien s’arrête subitement. La plus grosse panne jamais enregistrée sur un métro automatique en France - et peut-être même au monde, selon la RATP - vient de débuter. Une expertise est en cours. Mais le coupable est tout désigné : le routeur de la porte de Vincennes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'étrange bug qui a arrêté net la ligne 1 du métro parisien
L'étrange bug qui a arrêté net la ligne 1 du métro parisien © D.R.

La ligne 1 du métro parisien traverse la capitale d’est en ouest, de Château de Vincennes à la Défense, et transporte 750 000 voyageurs par jour. Ce fut la première ligne traditionnelle à être transformée en ligne automatique en cours d’exploitation. L’avantage est de pouvoir faire circuler des rames toutes les 85 secondes, "l’intervalle le plus court au monde", selon la régie.

 

Quand le métro s’est arrêté le vendredi 22 janvier à 16h52, heure de grande affluence, 41 rames étaient en circulation, dont une quinzaine entre deux stations, c’est-à-dire dans les tunnels. Pour la première fois depuis 1998 et le lancement du premier métro automatique à Paris, un incident affecte toute la ligne.

 

"L’origine de la panne provient d’un routeur situé à la station Porte de Vincennes, qui a émis un certain nombre d’informations incohérentes. Cela a entraîné la perte de liaison du poste de commandement centralisé jusqu’aux rames. Par sécurité, le trafic est arrêté et le courant coupé", explique Philippe Martin, directeur général adjoint transport et maintenance à la RATP.

 

 

Lire la suite de cet article sur le site de L'Usine Nouvelle

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.