Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Europe et le Brésil veulent construire une autoroute des données évitant les Etats-Unis

Au cours du septième sommet UE / Brésil organisé à Bruxelles le 24 février, les deux puissances ont décidé la construction d'un nouveau câble de communication sous-marin pour transporter les communications électroniques sans passer par les Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Europe et le Brésil veulent construire une autoroute des données évitant les Etats-Unis
L'Europe et le Brésil veulent construire une autoroute des données évitant les Etats-Unis © Blog do Planalto-Flickr-C.C

Face aux pratiques des services de renseignement américains, un front commun Union européenne / Brésil se dessine. Les deux puissances, réunies en sommet à Bruxelles le 24 février, ont acté la construction d'un nouveau câble sous-marin reliant les deux continents pour transporter les communications électroniques. Le câble existant, vieillissant, ne permettait de convoyer que des communications vocales. Le nouvel équipement, qui reliera Lisbonne, au Portugal, et Fortaleza, au Brésil, acheminera les communications électroniques, y compris les flux Internet. Or jusqu'ici, le Brésil était extrêmement dépendant des Etats-Unis pour acheminer des données vers l'Europe.

projet "capital" pour la neutralité du net

Le projet, dont le coût est estimé à 135 millions d'euros, sera financé par des fonds européens et brésiliens. Il sera mis en œuvre en 2015 grâce à un partenariat entre la société brésilienne Telebras et l'espagnol IslaLink Submarine Cables. Pour Dilma Roussef, présidente du Brésil, ce projet est capital pour assurer la "neutralité de l'internet". "La vie privée, les droits de l'homme et la souveraineté des nations doivent être respectés", a-t-elle rappelé lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet UE / Brésil. Dilma Roussef a personnellement été espionnée, tout comme des millions de Brésiliens, par les agences de renseignement américaines. Elle a donc a cœur de mettre les communications électroniques brésiliennes à l'abri des Etats-Unis.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale