Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’évolution de l’espace de travail enclenchée par les mutations sociales

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Fujitsu a profité de la présentation de ses nouveaux produits ce mardi 10 juillet 2018 pour dévoiler une étude, réalisée auprès d'entreprises à l'échelle mondiale, montrant l'évolution de l'espace de travail d'ici à 2025.

L’évolution de l’espace de travail enclenchée par les mutations sociales
L’évolution de l’espace de travail enclenchée par les mutations sociales © La Cordée

Le monde du travail connaît actuellement des cycles rapides et l’évolution est permanente. De cela, découle naturellement une évolution de l'espace de travail. Et ce, pour plusieurs raisons. A commencer par le changement social et notamment à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. L’étude de Fujitsu* révèle qu’en 2025, 50% des employés travailleront à distance, dans un tiers des entreprises. Cela devrait également s’accompagner de plus de flexibilité du travail au cours de la journée.

Par ailleurs, l'activité de freelance devrait être de plus en plus pratiquée, les entreprises faisant davantage appel à des compétences et des résultats, plutôt qu’à de l’expérience et des postes de longue durée. Ce changement social devrait également se traduire par une plus grande collaboration, du partage, mais aussi de la co-création.

Autant d'évolutions qui vont s'accompagner, entre autres, par une réduction d’environ 50% des surfaces de bureaux traditionnels, au profit, par exemple, d’espaces collaboratifs. Les environnements modulables et ultra connectés vont aussi se démocratiser et encourager l’usage des nouvelles technologies comme la réalité virtuelle.

 

Un tournant technologique inévitable

Au-delà des changements sociaux, l’évolution de l’espace travail est également liée à l'essor des nouvelles technologie. L’IA est en effet au cœur de cette mutation et, à l’heure actuelle, un vrai défi pour les entreprises. Cela se traduit par des chiffres concrets puisque l’étude révèle qu’à l’échelle mondiale, 47% des entreprises planifient un investissement dans des assistants digitaux virtuels.

Ce progrès permanent de la technologie commence même à servir à automatiser la recherche de compétences des entreprises, afin qu’elles puissent disposer de la personne la plus qualifiée, pour un projet donné. L'IA peut également permettre, entre autres, une meilleure coordination et une optimisation de la journée de travail. Mais de ces changements naît inévitablement un enjeu de sécurité et de cybersécurité, qui va nécessiter un contrôle permanent.

 

Respecter l’environnement pour séduire les Millenials

S’ajoute à cela le défi de l’environnement, puisque le comportement adopté par les entreprises va être de plus en plus scruté par leurs clients, mais aussi leurs actionnaires et régulateurs. Corrélativement, les Millenials, arrivant petit à petit à des postes de directeurs d’entreprises, sont sensibles à cette cause et 70% d’entre eux déclarent même être prêts à payer plus cher et changer de fournisseur, si son empreinte carbone est trop importante. De nouvelles approches pour communiquer et échanger vont ainsi se développer, comme la vidéoconférence ou la réalité virtuelle participative.

 

Des entreprises de plus en plus collaboratives

D’ici 2025, au sein même des entreprises, un changement structurel est inévitable. En effet, plus de 50% des dirigeants actuels estiment que la forme de leur entreprise va évoluer, pour s’adapter à de nouveaux modes de travail. Ainsi, il est fort possible que les hiérarchies traditionnelles laissent place à des réseaux collaboratifs, davantage en accord avec la mentalité des actifs. C’est dans cette lignée que la pratique des partenariats cross secteurs d’activités se développe, offrant d’ailleurs un avantage concurrentiel.

 

Plusieurs générations vont se percuter au sein des entreprises

Enfin, l’évolution de l'espace de travail d’ici à 2025 est en partie due à un changement générationnel. Tandis que les Millenials représenteront plus de 50% de la population active, les générations plus anciennes, toujours en activité, devront alors faire preuve de flexibilité... les réseaux sociaux et le changement permanent n’étant pas dans leurs normes.

 

*Cette étude a été réalisée au premier trimestre 2018 par Fujitsu auprès de 1 600 chefs d'entreprises, à l'échelle mondiale. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale