Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'hôpital Gustave Roussy fait appel à la start-up Owkin pour mieux soigner le cancer grâce à l'IA

L'hôpital Gustave Roussy et la start-up française Owkin, spécialisée dans l'intelligence artificielle appliquée à la santé, ont signé un partenariat pour "favoriser la mise en place et le déroulement de projets collaboratifs" dans la recherche clinique en cancérologie. Deux projets sont prioritaires : la quantification du risque de rechute et la recherche de biomarqueurs.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'hôpital Gustave Roussy fait appel à la start-up Owkin pour mieux soigner le cancer grâce à l'IA
L'hôpital Gustave Roussy fait appel à la start-up Owkin pour mieux soigner le cancer grâce à l'IA © Unsplash/Allie Smith

Le centre spécialisé dans le traitement du cancer Gustave Roussy (Villejuif) et la start-up française Owkin ont officialisé la signature d'un partenariat le 19 décembre 2019. Les médecins de l'hôpital auront accès à la plate-forme "Owkin Studio" pour bénéficier "des algorithmes d'intelligence artificielle" développés par la jeune pousse et ainsi booster la recherche clinique en cancérologie. Cet accord fait suite à l'événement AI For Health Challenge, organisé par la région Ile-de-France, remporté début septembre 2019 par Owkin.

 

quantifier le risque de rechute

"Ce partenariat s'inscrit dans une logique gagnant-gagnant", détaille Stéphane Pardoux, directeur général adjoint de Gustave Roussy. Dans le cadre de cette "alliance stratégique", Owkin va bénéficier d'un "espace privilégié" dans les locaux de l'hôpital. Ses employés pourront y travailler avec les experts de l'hôpital pour entraîner leurs algorithmes sur "des cohortes complètes et homogènes".

 

Plusieurs pans de la cancérologie vont ainsi être explorés par les médecins et les data scientists. Deux projets sont considérés comme prioritaires : quantifier le risque rechute chez les patientes présentant un cancer du sein localisé et sélectionner le meilleur traitement grâce la recherche d'un biomarqueur à partir de clichés d'imagerie scanner et d'ultrasons. "Nous allons gagner un temps précieux, aussi bien dans l'accompagnement clinique des patients que dans nos travaux académiques", s'est félicitée le professeur Nathalie Lassau, radiologue à Gustave Roussy.

 

Owkin s'ancre dans l'écosystème hospitalier français

Owkin n'en est pas à son premier partenariat. Fin octobre 2019, la jeune pousse était choisie par l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour "accélérer la recherche clinique" dans la cancérologie, la cardiologie et l'immunologie (l'étude du système immunitaire). Owkin fait également partie du projet "Healtchain". Financé par la banque d'investissement Bpifrance, ce projet vise à créer une plate-forme de recherche open source tout en protégeant les données de santé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media