L'Inde nouvel Eldorado du smartphone

Le marché mondial des smartphone progresse moins vite que prévu. Selon IDC, la croissance devrait tomber à 10,4% en 2015 et à 5,1% en 2019.

Un ralentissement qui pourrait favoriser la délocalisation de la production de la Chine vers l’Inde.

Partager
L'Inde nouvel Eldorado du smartphone
Galaxy S6 de Samsung

Les prévisions de ventes de smartphones dans le monde sont revues à la baisse. IDC ne prévoit plus qu’une croissance de 10,4% pour 2015 à 1,44 milliard d’unités, au lieu de 11,3% anticipé auparavant. Et le ralentissement devrait se poursuivre les années suivantes pour conduire à une progression de seulement 5,1% en 2019 à 1,9 milliard d’unités.

Effondrement du marché chinois

Selon IDC, cette évolution pourrait favoriser la délocalisation de la production de smartphones de la Chine et du Vietnam vers l’Inde dans un double objectif de réduction des coûts et de conquête de l’énorme marché indien. L’Inde est pressentie comme le prochain Eldorado des mobiles. Selon Strategy Analytics, le pays affiche une croissance à deux chiffres dans les smartphones. De quoi devenir en 2017 le deuxième marché dans le monde avec 174 millions d’unités vendues, derrière la Chine (505 millions d’unités) mais devant les Etats-Unis (169 millions d’unités).

RElocalisation de la production en Inde

Encouragé par le gouvernement de New Delhi dans le cadre du programme "Make in India", le mouvement de relocalisation de la production commence déjà à être perceptible. Pour accompagner le développement de clients comme Xiaomi sur le sous-continent indien, le sous-traitant électronique taïwanais Foxconn va construire une gigantesque usine dans l’Etat de Maharashtra. L’investissement atteint la bagatelle de 5 milliards de dollars sur 5 ans.

Samsung, qui dispose déjà de deux usines d’assemblage dans le pays, l’une dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, l’autre dans l’Etat du Tamil Nadu, se prépare à ouvrir une troisième. Située dans l’Uttar Pradesh, elle coûterait entre 500 millions et 1 milliard de dollars.

Concurrence acharnée

Au deuxième trimestre 2015, il s’est vendu 26,5 millions de smartphones en Inde, soit une croissance de 44% selon les chiffres d’IDC. Samung domine toujours le marché avec une part de 23%. Mais il est de plus en plus concurrencé par les constructeurs locaux Micromax, Intex et Lava qui le suivent avec respectivement des parts de 17%, 11% et 7%.

Les constructeurs chinois sont à l’assaut du marché indien avec l’espoir de pallier l’essoufflement de leur marché local. En un an, ils ont triplé leurs ventes au deuxième trimestre 2015 après IDC. Lenovo, Xiaomi, Huawei et Gionee, à eux seuls, s’arrogent déjà 12% du marché, deux fois plus qu’il y a un an.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS