Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'industrie automobile allemande rachète le service Here de Nokia pour 2,8 milliards d'euros

Le finlandais Nokia a vendu son service de cartographie Here, leader sur le marché automobile, aux constructeurs allemands Audi AG, BMW Group et Daimler AG pour la somme de 2,8 milliards d'euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'industrie automobile allemande rachète le service Here de Nokia pour 2,8 milliards d'euros
L'industrie automobile allemande rachète le service Here de Nokia pour 2,8 milliards d'euros © Nokia

C'est confirmé ! Un consortium composé des principaux constructeurs automobiles allemands (Audi AG, le groupe BMW et Daimler AG) a annoncé lundi 3 août s'être offert le service de cartographie Here de Nokia, basé sur la technologie Navteq que le finlandais avait acquis en 2007. L'industrie allemande dame ainsi le pion à l'américain Uber, qui s'était aussi dit intéressé. L'accord porte sur la somme de 2,8 milliards d'euros.

Si Here n'est pas en position dominante parmi les applications sur smartphones, il était encore installé dans quatre véhicules diposant d'une navigation GPS sur cinq en 2014. Outre les constructeurs allemands, on le retrouve aussi chez Ford ou Toyota.

Recentrage sur l'activité télécoms et réseaux

Cette vente survient après celle de la division appareils et services du finlandais, cédée à Microsoft en avril 2014 pour plus de 5,44 milliards d'euros, de laquelle Here avait notoiremment été exclue, et l'opération de fusion de Nokia avec Alcatel-Lucent entamée en avril 2015. Nokia cherche désormais à se concentrer sur son nouveau coeur de métier en tant qu'équipementier télécom.

En plus de cette activité principale regroupée sous l'entité Nokia Networks, l'entreprise a annoncé ces derniers mois qu'elle comptait vendre l'utilisation de sa marque à des fabricants d'appareils électroniques. Une tablette est déjà sur le marché en Chine, et des smartphones suivront fin 2016, lorsque la clause de non-concurrence de son contrat avec Microsoft aura expirée. Ces services sont gérés par la petite division Nokia Technologies, qui poursuit également un peu de R&D et a dernièrement annoncé la sortie d'une caméra sphérique dédiée à la réalité virtuelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale