Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'ingénieur sécurité, le gardien du système informatique

Virus, hackers, chevaux de Troie et bugs sont ses pires ennemis. Le deuxième épisode de notre série sur les métiers du numérique est consacré à l'ingénieur sécurité, "pompier" du système informatique, est indispensable dans une entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'ingénieur sécurité, le gardien du système informatique
L'ingénieur sécurité, le gardien du système informatique © Capture d'écran

SA MISSION

Expert en sécurité informatique, l'ingénieur sécurité se doit d'assurer la protection des données et le bon fonctionnement des serveurs. Il doit mettre en échec les tentatives d'intrusion des pirates informatiques (hackers) et mettre en place des solutions pour sécuriser le système informatique et définir la politique de sécurité.

L'ingénieur sécurité anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Plus largement, il sensibilise l'ensemble de ses collaborateurs aux risques d'internet. Il contribue également à garantir la disponibilité du système informatique, à préserver l’intégrité et la confidentialité des informations de l'entreprise et à sécuriser les transactions électroniques délicates comme les opérations de paiement en ligne.

L'ingénieur sécurité en 3 chiffres

Temps d'études :
Bac +5
Salaire en début de carrière : 35 000 euros par an
Salaire en fin de carrière : 61 000 euros par an

 

En dehors de ses missions de prévention, de sécurisation et de sensibilisation en amont, l'ingénieur sécurité est le "pompier" du système informatique. Il peut intervenir dans le cadre d'un courrier électronique non sollicité contenant un petit virus, d'un intrusion sur les serveurs ou d'une panne informatique paralysant le réseau.

Evoluant dans un monde qui ne sera jamais statique, l'ingénieur sécurité doit posséder de solides connaissances techniques quant au développement du système, des réseaux et des normes de sécurité mais il doit également tenir ses connaissances à jour. Par ailleurs, il devra se montrer réactif, disponible et pédagogue envers ses collaborateurs.

SA FORMATION

Avant de rejoindre d'entamer des études supérieures, il est conseillé au postulant au métier d'ingénieur sécurité de passer un Baccalauréat S (scientifique) ou STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable).

Après l'étape incontournable du Baccalauréat, une formation en ingénierie informatique ou dans les télécoms avec une spécialisation dans la sécurité des systèmes d'information, est indispensable pour exercer.

Un Master 2 est nécessaire (Bac+5). Plusieurs écoles ou universités proposent ces formations aux bacheliers, parmi les plus prisées et les plus sélectives, Télécom ParisTech, Epitech ou encore, l'AFTI d'Orsay.

La formation au métier d'ingénieur sécurité peut s'effectuer en alternance. Les ingénieurs sécurité connaissent généralement une insertion professionnelle sans embûche, dès l'obtention de leur diplôme.

SES PERSPECTIVES DE CARRIère

Après quelques années passées à veiller sur le système informatique d'une entreprise, l'ingénieur sécurité peut prétendre à un poste de responsable de la sécurité des systèmes informatiques (RSSI) ou de directeur du système d'information (DSI). Ces postes nécessitent une connaissance parfaite de l'architecture réseau d'une entreprise ou d'une collectivité.

Wassinia Zirar

Christophe Longuepez, ingénieur sécurité pour le groupe Adeo à Lille

"Mon rôle dans l'entreprise c'est avant tout de prévenir et de sensibiliser les employés face aux risques de piratages ou de propagation d'un virus dans le système informatique que je sécurise. Dans certaines situations, je suis amené à intervenir d'urgence, cela peut aller du simple spam dans les courriels professionnels des employés au cas avéré d'intrusion sur nos serveurs."









 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale