L'assurtech Alan lève 183 millions d'euros et vise la rentabilité en 2025

Alan lève 183 millions d'euros pour continuer à développer son offre de complémentaire santé. L'assurtech entend étoffer son offre notamment du côté de la santé mentale et du bien-être.

Partager
L'assurtech Alan lève 183 millions d'euros et vise la rentabilité en 2025

Alan, l'insurtech de la French Tech, lève 183 millions d'euros. Une levée de fonds en série E annoncée le 5 mai 2022 à l'occasion de laquelle la licorne est valorisée 2,7 milliards d'euros. Teacher’s Venture Growth (TVG) mène la levée, avec la participation de Temasek, Index, Coatue, Ribbit Capital, Exor, Dragoneer et Lakestar.

Une complémentaire santé 100% en ligne

Alan s'est lancé en 2016 en proposant une complémentaire santé 100% numérique aux entreprises. La start-up entend proposer une solution unique pour gérer l'intégralité des parcours de soins : des services de santé jusqu'aux remboursements. Elle propose également des services de prévention et de traitement. Alan propose aussi des solutions qui permettent de disposer d’un arrêt de travail en temps réel, d'un service de téléconsultation, d'un outil d’autodiagnostic, d'une ligne de soutien psychologique ou encore d'une option de paiement différé pour les entreprises.

Elle a récemment annoncé l'acquisition de l'application de développement personnel Jour pour 20 millions d'euros, qui s'est accompagnée du lancement d'Alan Mind, une offre d'accompagnement de la santé mentale des salariés pour les employeurs. Au programme : contenu d'expert, session en direct avec des spécialistes et programmes numériques personnalisés. Alan affirme vouloir devenir le leader européen du bien-être mental, en apportant de nouvelles solutions personnalisées.

3 millions d'assurés fin 2025

Côté innovation, la solution Alan Clear permet d'essayer des lunettes en réalité augmentée et d'acheter une paire directement sur l'application. Alan Clinic recommande des professionnels de santé et propose des téléconsultations. Une fonctionnalité que la start-up prévoit de développer plus encore pour couvrir complètement le parcours santé des membres. Avec Alan as a Service, la start-up commercialise sa technologie auprès des mutuelles, qui peuvent s'appuyer sur ses fonctionnalités, ses processus et son expérience utilisateurs pour proposer la même expérience à leurs assurés.

Alan revendique 300 000 membres et 15 000 entreprises clientes principalement dans les secteurs de la tech et du retail. La start-up assure que son chiffre d’affaires annualisé atteint 200 millions d'euros. Alan met en avant une croissance de 85% sur l'année 2021, en termes de membres et de chiffre d'affaires. Elle espère être le partenaire santé de 3 millions de membres d'ici fin 2025 et atteindre la rentabilité. Pour l'aider dans sa croissance, la start-up entend embaucher 1000 salariés.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS