Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’internet des objets va booster le développement durable dans l’industrie

Le M2M (machine-to-machine) et les TIC pourraient réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une réduction dont pourrait bénéficier l’industrie en général.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’internet des objets va booster le développement durable dans l’industrie
L’internet des objets va booster le développement durable dans l’industrie © DR

La communication M2M (machine to machine) et les TIC (technologies de l’information et de la communication) permettent de faire plus avec moins. Avec pour effet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 9,1 milliards de tonnes équivalent-CO2 par an d’ici 2020. C’est ce que révèle une étude de Carbon War Room.

Un chiffre sur lequel s’accorde le GeSI (Global e-Sustainability Initiative). Dans son rapport SMARTer2020, il montre notamment que l’utilisation des TIC telles la vidéo conférence ou la gestion intelligente de bâtiment pourrait réduire les émissions de gaz à effet de serre de 16,5 %.

Alors que le rapport du Carbon War Room se focalise sur les secteurs de l’énergie, des transports et de l’agriculture, celui du GeSI s’étend aussi à celui de la production. Dans ce secteur, des mesures d’efficience basées sur les technologies numériques telles que le M2M pourraient représenter une réduction de 1,2 Gigatonnes équivalent-CO2 par an.

Dans l’industrie, les technologies M2M sont utilisées pour surveiller des machines, pour optimiser des moteurs à vitesse variable, pour automatiser des procédés industriels, ou pour économiser l'énergie. Idéalement, pour un monitoring et un contrôle en temps réel, il faudrait que chaque nœud M2M embarque une intelligence qui interagirait avec l’intelligence d’autres nœuds et des serveurs centralisés. Mais le M2M et l’internet des objets sont encore un chantier en construction. Et l’absence de standards au niveau des protocoles et de l’interopérabilité des systèmes en freine aujourd’hui le développement.

Pierre Tran
 

15% d’économie d’énergie en automatisant la veille des robots industriels

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale