Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L'IoT Valley confirme son projet de nouveau campus à Labège

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A l'occasion de son Innovation Day annuel, l'IoT Valley confirme son ambition de lancer un programme immobilier de 85 000 m2, à Labège, dans le Sud-Est Toulousain. Objectif : accompagner la croissance de son écosystème.

L'IoT Valley confirme son projet de nouveau campus à Labège
L'IoT Valley confirme son projet de nouveau campus à Labège © IoT Valley

Nouveau changement d'échelle pour l'IoT Valley. A l'étude depuis deux ans, le projet d'aménagement d'un grand campus immobilier dédié à l'IoT sur le parc d'activités de Labège Enova (la nouvelle bannière de Labège Innopole), dans le Sud-Est de l'agglomération toulousaine, va entrer en phase de concrétisation.

 

Une première tranche de 20 000 m2

Pour accompagner sa dynamique de croissance, l'IoT Valley va pouvoir compter sur un vaste programme immobilier de 85 000 m2 à aménager sur un terrain de 12,5 hectares au cœur du parc d'activités Enova. L'ambition est toujours la même, depuis la création de l'IoT Valley en 2009 : agréger autour du vaisseau amiral Sigfox, un écosystème associant des startups, des grandes entreprises, des laboratoires, des centres de formation, tous impliqués dans l'internet des objets.

 

Les études du nouveau projet sont bouclées. La communauté d'agglomération du Sicoval, aménageur du parc Enova, apporte les terrains. Une première tranche, portant sur un lot de 22 000 m2 va pouvoir être mise en chantier dès 2018, pour une livraison en 2019. D'un montant de 50 millions d'euros, ce premier lot sera financé par la région Occitanie et un pool d'investisseurs privés. « Le tour de table est en bonne voie de finalisation, la région s'est engagée sur plus de 50% du financement », précise Hervé Schlosser, président de l'IoT Valley. Le dépôt du permis de construire devrait intervenir dans les toutes prochaines semaines.

 

Le nouveau siège de Sigfox et 10 000 m2 pour l'IoT Valley

Dans cette première tranche sont prévus : 8 900 m2 de locaux pour accueillir le nouveau siège de Sigfox et au moins 10 000 m2 pour la communauté de l'IoT Valley. L'implantation d'une école de design industriel est aussi au programme. "On trouvera sur ce site, tout ce qui est nécessaire à notre mode de fonctionnement du 'vivre ensemble', des lieux d'échange, de prototypage, de formation, d'accompagnement, mais aussi des espaces pour faire du sport, se restaurer et se détendre", souligne Ludovic Le Moan, président fondateur de Sigfox. L'objectif est surtout de répondre à la fois à la croissance démographique des startups déjà réunies au sein de l'IoT Valley et à la demande d'entreprises de plus en plus nombreuses à vouloir rejoindre l'association.

 

Déjà plus de 600 emplois à Labège

Il faut dire que la dynamique de croissance de l'IoT Valley est au rendez-vous. Ici, tout va très vite. La communauté d'entreprises créée en 2009 à Labège, regroupe actuellement près de 60 entreprises, ce qui représente un peu plus de 600 emplois sur Labège et près de 1 000 emplois, en comptant les effectifs que Sigfox et certaines startups commencent à déployer un peu partout en France et à l'international. Une croissance qui engendre une expansion géographique qui se traduit à Labège par l'occupation progressive de plusieurs sites. Après avoir investi un premier immeuble de 5 000 m2 (IoT Valley 1), la communauté a en effet très vite rempli un second immeuble de 5 000 m2, en 2016 (IoT Valley 2) et vient de prendre en location un 3ème bâtiment de 3 000 m2 (IoT Valley 3).

 

L'accélérateur de startups de l'IoT Valley, le Connected Camp, contribue à grossir les rangs de la communauté. Mais les partenaires sont aussi de plus en plus nombreux à frapper à la porte. Accélérateur de business entre startups, ETI et grands groupes, l'IoT Valley favorise le développement de nouveaux services et nouvelles solutions IoT sur un mode projets qui encourage l'hébergement sur site d'équipes de développement détachées.

 

Et de plus en plus de partenaires qui frappent à la porte

Ainsi, au fil des mois, quelques grands comptes ont fait le choix de l'immersion de certaines de leurs équipes au cœur de l'IoT Valley, parmi lesquels la SNCF, qui a choisi le site pour implanter l'un de ses espaces 574, dédiés à l'open innovation, mais aussi des grandes ESN (entreprise de services du numérique) telles que Capgemini ou CGI et des entreprises industrielles, dont l'équipementier Daher, qui vient d'installer une équipe de R&D à l'IoT Valley pour accélérer sa transformation digitale et le développement de nouvelles solutions connectées.

 

Citons encore, parmi les tous derniers arrivés : Carmila (groupe Carrefour), dont l'ambition est d'accompagner la transformation digitale des centres commerciaux ; PulseLarsen (filiale du groupe américain Pulse Electronics), spécialiste des antennes, partenaire technique de Sigfox, qui vient d'implanter au cœur de l'IoT Valley une chambre anéchoïque et une équipe d'expertise dans le domaine du développement d'antennes dédiées aux objets connectés ; ou encore 4MOD, également partenaire technique, qui interviendra en support auprès des startups de l'IoT Valley, sur des problématiques produits, pour accompagner les phases d'industrialisation. "Nous avons d'ores et déjà signé une vingtaine de partenariats avec des grands groupes, dont la moitié ont souhaité disposer d'une présence physique sur le site de Labège", précise Bertran Ruiz, responsable des partenariats à l'IoT Valley.

 

Pour animer son site, encadré son accélérateur, dynamiser ses partenariats et préparer son futur programme immobilier, l'IoT Valley renforce aussi ses troupes : l'association emploie une douzaine de permanents et plusieurs recrutements sont encore prévus. "Nous nous donnons les moyens de devenir la référence mondiale dans l'IoT", insiste Ludovic Le Moan.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale