Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’iPhone pourrait-il devenir le point faible d’Apple ?

Apple a affiché des résultats trimestriels plus élevés que jamais. Mais la croissance des ventes d’iPhone, principal moteur de la firme de Cupertino, semble s’être grippée. Et au prochain trimestre, elle devrait même être négative. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’iPhone pourrait-il devenir le point faible d’Apple ?
L’iPhone pourrait-il devenir le point faible d’Apple ? © Libre de droits

Apple a encore dévoilé des résultats records. Avec un chiffre d’affaires de 75,9 milliards de dollars (69,9 milliards d’euros) au premier trimestre de son exercice fiscal débuté en septembre, la firme de Cupertino peut se vanter de faire toujours mieux. Le poids lourd de la Silicon Valley enregistre ainsi un résultat net de 18,4 milliards de dollars, soit un bénéfice par action de 3,28 dollars. C’est légèrement plus qu’au premier trimestre de l’exercice précédent, où Apple avait réalisé un chiffre d’affaires de 74,6 milliards de dollars et un bénéfice net de 18 milliards.

 

Un petit pour cent de croissance

 

Le patron de la firme à la pomme, Tim Cook, a félicité ses équipes pour “le meilleur trimestre jamais réalisé”, dans un communiqué publié mardi 26 janvier. Mais parmi ces résultats éclatants se trouve également un chiffre qui pourrait augurer d’un futur moins serein : celui des ventes d’iPhone. Le smartphone, principal moteur de la croissance d’Apple - il représente deux tiers du chiffre d’affaires de la compagnie -, a vu ses ventes n’augmenter que d’un petit pour cent, à 74,5 millions d’appareils écoulés. Et durant la conférence d’annonce des résultats, Tim Cook a averti : les ventes d’iPhone pourraient s’afficher en baisse au deuxième trimestre.

 

Chine, marché saturé et iPhone 6 trop grand

 

Plusieurs raisons sont évoquées. Apple brandit la mauvaise santé de l’économie chinoise pour excuse. Mais la saturation du marché explique également le ralentissement enregistré par le géant californien. Et il ne faut pas oublier les détenteurs d’iPhone 5 et 5s ayant choisi d’attendre qu’Apple dévoile un smartphone aux dimensions plus petites que celles des iPhone 6 et 6s. Un modèle que certains espèrent voir n’arriver pas plus tard qu’en mars.

 

Le succès des “autres”

 

Enfin, Apple a évidemment plus d’une corde à son arc. Les ventes d’appareils figurant dans la catégorie “autres” ont par exemple explosé au premier trimestre, à 4,35 milliards de dollars. Un chiffre d'affaires bien petit en regard du résultat global, mais en hausse de 62% sur un an et, surtout, de 43% par rapport au trimestre précédent. Figurent dans cette catégorie, pêle-mêle, les Apple Watch, Apple TV, iPod ou encore les casques Beats. On peut ainsi supposer que les Apple Watch ont connu le succès prévu pendant les fêtes de fin d’année. Et la nouvelle génération d’Apple TV pourrait également avoir dopé cette catégorie. Au total, la firme à la pomme revendique ainsi désormais un milliard d’appareils actifs. Un nombre jusqu’alors jamais atteint. Et qui aide à relativiser l’éventuelle mauvaise passe dans laquelle Apple pourrait bientôt se trouver.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

LABIT Anna
27/01/2016 11h46 - LABIT Anna

c'est surtout que l'iPhone 6 plus, a de sérieux problèmes avec le bluetooth et ça, ce n'est pas pardonnable.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale