Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Opéra national de Paris veut lancer son "Académie digitale"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Si le nom est amené à changer, l'idée est là. L'Opéra national de Paris veut lancer d'ici la fin de l'année 2019 un site Internet proposant différents parcours pédagogiques afin de démocratiser l'opéra. L'idée est d'utiliser les outils du numérique pour faciliter l'accès à l'opéra et sa compréhension.

L'Opéra national de Paris veut lancer son Académie digitale
L'Opéra national de Paris, qui propose des spectacles au Palais Garnier (photo), souhaite lancer son Académie digitale d'ici la fin de l'année 2019. © Wikimedia/Peter Rivera

"C'est trop long." "C'est trop compliqué." "Je ne parle pas italien." Les a priori sur l'opéra sont nombreux. "Si vous n'avez pas la chance de rencontrer quelqu'un qui vous prend par la main, vous n'allez pas à l'opéra", affirme Jean-Philippe Thiellay, le directeur général adjoint de l'Opéra national de Paris, rencontré à l'occasion de Huawei Connect Europe 2018. Lui a eu la chance d'avoir un véritable coup de foudre pour l'opéra lorsque son père l'y a amené pour la première fois lorsqu'il avait 7 ans. Aujourd'hui, avec l'Académie digitale (dont le nom est amené à changer), il veut abaisser toutes ces barrières et aider à comprendre l'opéra.

 

L'homme, qui a amorcé le virage numérique de l'Opéra national de Paris, souhaite proposer des cours sur Internet d'ici à la fin de l'année 2019. "Ce sera concrètement des parcours à la fois pédagogiquew mais aussi très ludiquew", explique-t-il. L'idée est donc d'utiliser le digital sous toutes ses formes pour expliquer l'opéra tout en accompagnant le public.

 

Contenus 3D et animations en réalité augmentée ?

Différents publics ont été identifiés : le grand public néophyte, le grand public assez spécialisé, les jeunes professionnels et le monde enseignant. L'Académie digitale devrait donc proposer quatre parcours différents et adaptés à ces groupes. "Tous les contenus seront disponibles en anglais", s'exclame Jean-Philippe Thiellay pour qui cela était une évidence en raison de la renommée internationale de l'Opéra national de Paris. Le directeur général adjoint est d'ailleurs persuadé que ce nouveau site va répondre à une vraie demande. Et ce d'autant plus que l'Opéra national de Paris est le premier à se lancer sur un tel projet. Quant à savoir si ces contenus seront pour partie payants, la question est encore ouverte.

 

Deux personnes du service digital de l'Opéra national de Paris ont à charge de développer cette Académie digitale. Leur but est de mettre à jour ou numériser des contenus existants mais aussi de créer de nouveaux services. L'Opéra national de Paris va s'appuyer sur les vidéos de l'INA mais aussi créer ses propres contenus, que ce soit des vidéos ou même des animations de réalité augmentée ou en 3D. Huawei, mécène à hauteur de 900 000 euros sur trois ans pour ce projet, propose si besoin "d'apporter son savoir-technique", assure à L'Usine Digitale Shi Weiliang, son directeur général pour la France. Si le ministère de la culture contribue aussi à financer l'Académie digitale, l'Opéra national de Paris cherche encore des fonds pour ce projet très coûteux.

 

L'Opéra national de Paris opère un vrai tournant numérique qui est plutôt bien perçu par les équipes, de l'avis de Jean-Philippe Thiellay. Le directeur général adjoint a amorcé ce virage en finançant la refonte du site Internet et le développement d'une application en 2014. Mais c'est surtout l'année suivante que l'Opéra national de Paris a fait parler de lui avec le lancement de la 3e Scène qui propose des œuvres déconnectées de la programmation et spécialement conçues pour être diffusées sur Internet. Avec le lancement de l'Académie digitale, Jean-Philippe Thiellay espère apporter une deuxième brique innovante à la digitalisation de l'Opéra national de Paris.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale