Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'opérateur télécoms T-Mobile est victime d'une nouvelle fuite de données, 200 000 personnes touchées

T-Mobile est victime d'une nouvelle fuite de données qui touche 0,2 % de ses clients. Ainsi, les hackers ont accédé aux numéros de téléphone et à des informations relatives aux appels passés. La brèche a été colmatée depuis et une enquête interne a été ouverte pour déterminer les causes de l'incident de sécurité.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'opérateur télécoms T-Mobile est victime d'une nouvelle fuite de données, 200 000 personnes touchées
L'opérateur télécoms T-Mobile est victime d'une nouvelle fuite de données, 200 000 personnes touchées © Axel Schwenke - Flickr - C.C.

Le troisième opérateur télécoms T-Mobile aux Etats-Unis, derrière AT&T et Verizon Wireless, a été victime d'une fuite de données. Au total, les informations de 0,2 % des clients de l'entreprise, soit 200 000 personnes, ont été affectées par cet incident.

Des numéros de téléphones dérobés
Les données, qui ont pu être consultées illégalement, incluent "des numéros de téléphones, le nombre de lignes auxquelles vous êtes abonné et, dans un petit nombre de cas, certaines informations relatives aux appels collectées dans le cadre du fonctionnement et du service normaux", précise T-Mobile dans un communiqué.

En revanche, les noms, les adresses postales et électroniques, les coordonnées bancaires, les numéros de sécurité sociale, les identifiants fiscaux et les mots de passe ne sont pas concernés.

L'opérateur télécoms, qui a récemment fusionné avec Sprint, promet d'avoir rapidement averti les clients concernés grâce à l'envoi d'un SMS après que la brèche a été découverte. De plus, les équipes de sécurité ont "mis fin aux accès malveillants et non autorisés". Une enquête interne a été ouverte pour déterminer les causes de cet incident et les autorités compétentes fédérales ont été informées de la situation.


Plus de trois violations de données en moins de deux ans
Même si son ampleur ne semble pas trop importante, ce nouvel incident de sécurité s'ajoute à la longue liste des violations de données de T-Mobile. En 2018, des hackers ont accédé aux données personnelles d'environ 2 millions de ses clients. Un an plus tard, la société a confirmé que les enregistrements d'appels d'un million de personnes avaient été consultés.

Quelques mois après seulement, début décembre 2020, T-Mobile a de nouveau admis avoir été victime d'une fuite de données, au cours de laquelle les noms, adresses postales et e-mails, numéros de téléphone, références clients et renseignements de facturation des clients ont été volées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.