Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'opérateur toulousain Alsatis lève 5 millions d'euros pour soutenir sa croissance sur le marché B2B

Levée de fonds Le groupe Alsatis, opérateur télécoms toulousain spécialisé dans le déploiement de réseaux IP en zones grises ou blanches, vient de lever 5 millions d'euros pour soutenir sa croissance sur le marché des services aux entreprises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'opérateur toulousain Alsatis lève 5 millions d'euros pour soutenir sa croissance sur le marché B2B
Le Groupe Alsatis compte environ 1 500 équipements actifs en exploitation pour l'aménagement numérique de zones grises ou blanches en France. © Alsatis

Spécialisé dans la conception, le déploiement et l'exploitation de réseaux IP de dernière génération et de services associés, le Groupe Alsatis vient de boucler une levée de fonds de 5 millions d'euros. L'opération, portée par la société de capital-investissement Ardian, doit permettre à l'opérateur toulousain d'accélérer sa stratégie de croissance, notamment sur le marché B2B. 

 

Un nouveau contrat dans l'Aude

Créée en 2004 à Toulouse, la société a développé une expertise dans le déploiement de réseaux à partir de technologies radios (de type Wifi et Wimax). Cela lui permet de mettre en place des infrastructures à partir d'antennes relais pour optimiser les réseaux existants et apporter le haut débit en zones grises ou blanches. "Nous aimons nous présenter un peu comme 'les pompiers' du numérique auprès de collectivités parfois en peine de tenir l'engagement du très haut débit pour tous à horizon 2022", précise Antoine Roussel, directeur général d'Alsatis.

 

Le groupe déploie et exploite des infrastructures en Isère, en Vendée et en Charente. Il vient aussi de signer en fin d'année 2019 un nouveau contrat avec le SYADEN (Syndicat audois d'Energies et du Numérique) pour déployer 70 stations-relais sur l'ensemble du département de l'Aude. Elles permettront de connecter environ 10 000 foyers actuellement délaissés par les réseaux existants.

 

Consolider les équipes commerciales et préparer des acquisitions

L'opérateur toulousain complète cette activité réseaux par une activité de fournisseur de services à destination des particuliers (internet très haut débit), mais aussi des entreprises (accès internet, sécurité, téléphonie, cloud, hébergement...). Cela se fait via sa filiale dédiée, Alsatis Entreprises, et ses bureaux commerciaux de Toulouse, Paris, Nantes et Lyon. La société prévoit de recruter une quarantaine de personnes pour muscler ses agences, au rythme d'une dizaine de créations de postes chaque année pendant 4 ans.

 

En parallèle, les fonds levés auprès d'Ardian permettront de réaliser des croissances externes ciblées sur ce marché français du B2B. "Une nécessaire course en avant pour nous maintenir dans un environnement très concurrentiel et en pleine concentration", insiste Antoine Roussel. De son côté, la filiale américaine, baptisée Bloosurf, contribue aussi à la croissance du groupe. Basée dans le Maryland, elle emploie une dizaine de salariés pour un chiffre d'affaires de 2 millions d'euros en 2019, et table sur 4 millions pour 2020.

 

Au total, le groupe Alsatis a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires consolidé de 15 millions d'euros, contre 10,5 millions d'euros en 2018. Il emploie actuellement 55 salariés en France, dont 45 à Toulouse (entre le siège et l'agence commerciale) et une dizaine répartie entre les agences de Paris, Nantes et Lyon et les centres techniques en Vendée et en Isère. L'ambition est de porter le chiffre d'affaires du groupe à 50 millions d'euros à l'horizon 2024.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media