L'opérateur wifi Gowex reconnaît avoir falsifié ses comptes

Gowex, fournisseur espagnol de wifi dans les lieux publics, a reconnu dimanche 9 juillet avoir falsifié ses comptes des quatre dernières années au moins, et demandé à être placé sous la protection de la loi sur les faillites.

Partager
L'opérateur wifi Gowex reconnaît avoir falsifié ses comptes

Le fournisseur espagnol de wifi Gowex a déclaré dimanche 6 juillet qu'il déposerait son bilan et son PDG et fondateur Jenaro Garcia Martin a démissionné après avoir admis qu'il avait fait état de comptes falsifiés depuis ces quatre dernières années au moins.

Quelques heures auparavant, Gowex faisait savoir qu'il avait engagé le cabinet PricewaterhouseCoopers pour pratiquer un audit approfondi de ses comptes en réaction à un rapport d'une société appelée Gotham City Research qui remettait en cause ses informations relatives au chiffre d'affaires.

Les transactions sur Gowex ont été suspendues jeudi après que l'action eut perdu 60% en deux jours, effaçant dans les 870 millions d'euros de capitalisation après le rapport de Gotham.

"M. le PDG Garcia Martin a dit à plusieurs membres du conseil d'administration que les comptes de la société, au moins ceux des quatre dernières années, ne reflétaient pas la réalité et qu'il était responsable de cette distorsion. Le conseil... a accepté sa démission", explique Gowex dans un communiqué.

Excuses sur Twitter

Garcia Matin n'était pas joignable dans l'immédiat. Un bref message sur son compte Twitter disait ceci dimanche: "Je m'excuse auprès de tous; je suis sincèrement navré".

Un message postérieur était ainsi libellé: "J'ai fait ma déposition et ma confession; je veux collaborer avec la justice; je ferai face aux conséquences".

S'attendant à ne pouvoir honorer les échéances de la dette, le conseil d'administration a convenu de déposer le bilan et envisage d'autres mesures pour protéger les intérêts de la société, explique Gowex.

On ne sait pas encore si Gowex présentera toujours lundi un plan d'action lié au rapport Gotham comme cela avait été annoncé.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS