Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'OTAN choisit Thales pour son cloud militaire

Dans le cadre d'un appel d'offres international, Thales a été sélectionné pour fournir un cloud militaire à l'OTAN. Le "Nexium Defence Cloud" est une solution fondée sur une maitrise de bout-en-bout de la connectivité, des applications et de l'hébergement des données du centre de commandement principal au combattant en action, sur le terrain. Le montant et la durée du contrat ne sont pas connus.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'OTAN choisit Thales pour son cloud militaire
L'OTAN choisit Thales pour son cloud militaire © Thales

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN), alliance politique et militaire qui regroupe 30 pays dont 21 pays membres de l'UE, a choisi le "Nexium Defence Cloud", le cloud militaire du groupe Thales, pour héberger ses opérations. Ni la durée, ni le montant du contrat n'ont été précisés.

L'accès aux données et applications critiques est une exigence cruciale pour les forces armées. C'est la raison pour laquelle l'OTAN cherchait un provider de technologies cloud dans le cadre d'un appel d'offres international.

Un déploiement en moins de 24 heures
Le "Nexium Defence Cloud" offre une capacité d'analyse et de partage des données en temps réel du centre de commandement au théâtre d'opérations. Cette "première solution cloud de défense certifiée" est capable d'être déployée sur le théâtre d'opérations en moins de 24 heures grâce à son "studio de conception de services" et son "système d'orchestration", contre plusieurs mois en principe, assure l'entreprise française dans son communique.

Cette solution propose une vaste palette de configurations : depuis des infrastructures de très haute capacité pour les quartiers généraux, facilement extensibles, jusqu’à des boxes tout-en-un, "pour transformer en quelques heures un camp projeté en nouveau nœud du cloud". Cette interconnexion effectuée facilement au sein d’organismes et d’états-majors renforce l’efficacité des missions.

Répond au standard de l'OTAN
Thales se targue de proposer "la solution la plus compacte, la plus intégrée et la plus modulaire" disponible sur le marché. Car son cloud intègre tous les composants des postes de commandement militaires, tels que les armoires, serveurs, supports de stockage de données et système de supervision, et répond aux exigences de performance en termes de taille, poids et puissance. Ainsi, le cloud militaire de Thales répond au standard "Federated Mission Networking" (FMN) de l’OTAN qui établit le cadre de coopération des réseaux de commandement et de conduite lors des opérations en coalition.

Ce contrat est donc une très bonne nouvelle pour le groupe français mais qui ne fait pas oublier les nombreux retards que subit le programme ACCS (Air Command and Control System) dont il a également la charge. Lancé en 1999, ce projet a pour objectif de remplacer de nombreux systèmes de commandement et de contrôle aériens des pays membres de l'OTAN. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.