Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'UE appelle les Etats-Unis à la rejoindre sur le front de la régulation des entreprises technologiques

Vu ailleurs La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a profité du Forum de Davos pour appeler les Etats-Unis à la création d'un "ensemble de règles" applicables au secteur économique valable à l'échelle internationale. Elle s'inquiète de la concentration des pouvoirs dans les mains d'une poignée d'entreprises et appelle à une régulation beaucoup plus stricte des contenus postés sur les réseaux sociaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'UE appelle les Etats-Unis à la rejoindre sur le front de la régulation des entreprises technologiques
L'UE appelle les Etats-Unis à la rejoindre sur le front de la régulation des entreprises technologiques © Ursula von der Leyen/Twitter

A l'occasion du Forum économique mondial 2021, connu sous le nom de Forum de Davos qui se tient du 25 au 29 janvier, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a appelé les Etats-Unis à rejoindre l'Union européenne dans l'effort de régulation du secteur technologique. 

Créer un ensemble de règles en commun
"Ensemble, nous pourrions créer un ensemble de règles pour l'économie numérique qui serait valable à l'échelle mondiale", a-t-elle déclaré lors de cet événement qui se déroule entièrement à distance cette année, citée par Le Figaro. Cet arsenal de mesures reposerait sur "les droits de l'Homme, la diversité, l'inclusion et la protection de la sphère privée", a-t-elle ajouté. 

Se disant choquée par l'assaut du Capitole intervenu il y a quelques semaines, la président de l'exécutif européen a également appelé à une régulation beaucoup plus stricte des contenus postés sur les réseaux sociaux. Car au-delà de leur impact sur "la concurrence libre et juste", le modèle des grandes entreprises technologiques a des conséquences sur "nos démocraties, notre sécurité et la qualité de l'information", poursuit-elle. "Nous devons défendre nos institutions contre le pouvoir corrosif des discours haineux, la désinformation, (...) et l'incitation à la violence (...) Ce qui est illégal hors ligne devrait être illégal en ligne", a conclu la présidente. 

Le DSA et le DMA en préparation
L'Union européenne a accéléré sur le plan de la régulation des entreprises technologiques avec la présentation en décembre dernier par la Commission de deux projets législatifs, le Digital Services Act (DSA) et le Digital Market Act (DMA). Le DSA a pour objectif de définir de nouvelles règles sur la responsabilité des plateformes pour réguler les contenus en ligne, tandis que le DMA vise à "organiser la vie économique et favoriser un fonctionnement équitable dans l'espace numérique", d'après le commissaire Thierry Breton.

Mais l'adoption de règles en commun avec les Etats-Unis reste quelque peu utopique car ce pays entretient des liens très forts avec les principales entreprises technologiques, traditionnellement regroupées sous l'acronyme "Gafam" pour Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. L'échec de la mise en place d'une taxe sur les services numériques au niveau international illustre bien cette problématique. Il reste à voir si l'arrivée de Joe Biden au pouvoir changera la donne ou pas.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media