Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'UE nomme un consortium chargé de travailler sur l'Internet par satellite

Première étape pour l'Union européenne allant dans le sens du lancement d'un réseau européen de communication par satellite. Un consortium d'entreprises, dont font partie Airbus Space et Arianespace, a été nommé pour étudier la faisabilité d'un tel projet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'UE nomme un consortium chargé de travailler sur l'Internet par satellite
Après l’observation de la Terre avec Copernicus, l'UE veut se doter d'une constellation de satellites pour l'Internet haut débit. © Airbus

Airbus Space, Arianespace, Eutelsat, Thales Alenia Space, Orange… Un consortium d'entreprises a été nommé ce mercredi 23 décembre par la Commission européenne afin de plancher sur le lancement d'un réseau européen de communication par satellites. Au total, neuf entreprises ont été sélectionnées (avec Hispasat, OHB, SES et Telespazio) parmi des fabricants et opérateurs de satellites, un opérateur de télécommunication et un fournisseur européen de services de lancement.

Une étude de faisabilité d'un an
Ce système spatial européen de communication a pour objectif d'assurer une couverture à l'échelle mondiale, zones rurales et zones blanches comprises. L'idée est de fournir une solution d'Internet haut débit par satellite pour des applications critiques. Une connectivité sécurisée qui devra être proposée aux citoyens, aux entreprises et aux institutions.

Dans un premier temps, le consortium a pour mission "d'étudier la conception, le développement et le lancement d’un système spatial européen indépendant de communications". Cette étude de faisabilité doit durer un an, et s'est vue octroyer 7,1 millions d'euros de financement. Cette première phase doit permettre de mieux définir les besoins des utilisateurs, mais aussi d'établir une conception architecturale préliminaire, un concept de prestation de services et des estimations budgétaires.

Une question de souveraineté numérique
Après la navigation par satellite avec Galileo et l’observation de la Terre avec Copernicus, l'Union européenne veut se doter d'une constellation de satellite pour assurer sa souveraineté en matière de télécommunications. La mise en place d'une telle infrastructure doit permettre de renforcer la sécurité dans la transmission et le stockage des informations et des données et répondre aux besoins des agences gouvernementales, des sociétés financières et bancaires, des réseaux scientifiques, des infrastructures critiques ou encore des centres de données.

En toile de fond : le débat sur la souveraineté numérique européenne. Un sujet régulièrement évoqué et pour lequel Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur, a mis en avant l'importance pour l'UE de se doter de sa propre constellation de satellites. Ce n'est pas anodin, des entreprises privées comme Amazon et SpaceX ont déjà commencé à déployer leurs propres constellations, voire leur offre d'internet haut débit par satellite.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Eric VALLET
24/12/2020 09h50 - Eric VALLET

Pourquoi l'UE n'a-t-elle pas repris OneWeb en faillite l'été dernier ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media