L'UE veut créer des champions européens de la cybersécurité

Une consultation prépare un partenariat public privé européen sur la cybersécurité avec un objectif : fédérer les efforts européens pour contrer les géants américains ou russes.

Partager
L'UE veut créer des champions européens de la cybersécurité

Construire des acteurs européens de la cybersécurité capables de rivaliser avec Symantec, Kaspersky et consort : c'est le but implicite du projet de partenariat-public-privé à l'étude à Bruxelles. La Commission européenne vient de lancer une consultation sur les contours de ce futur partenariat.

Des propositions concrètes pourraient suivre en juin. Des divergences subsistent toutefois en interne sur ce projet poussé surtout par le commissaire au numérique, Günther Oettinger, et par son pays d'origine, l'Allemagne qui plaide pour des champions européens et assurer la cyber-indépendance européenne.

Un immense défi à relever

La “feuille de route” accompagnant la consultation, relève que les entreprises du “top 5” de la cybersécurité contrôlent 20,4% du marché total et qu'elles “sont toutes hors d'Europe”. A l'inverse, les fournisseurs européens souffrent d'une “fragmentation du marché” et, “malgré leur dynamisme”, ils ne représentent que 16,5 % des revenus liés à la sécurité des réseaux en Europe.

La consultation dira qui seront les entreprises prêtes à mettre la mains à la poche pour participer aux PPP. Pour mémoire, le partenariat européen pour la 5 G porte sur un volume espéré de 3,5 milliards d'euros avec une contribution du budget européen de 700 millions.

La feuille de route accompagnant la consultation (en anglais)

Feuille de route cybersécurité by L'Usine Nouvelle

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS