Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L’Union européenne enquête de nouveau sur la manière dont Google collecte et exploite les données

Vu ailleurs Selon les informations de Reuters, l'Union européenne s'attaque de nouveau à Google. Une enquête préliminaire aurait été diligentée pour faire la lumière sur les pratiques de la multinationale en matière de collecte et d'exploitation des données utilisateurs... alors qu'une investigation d'ampleur a aussi lieu outre-Atlantique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L’Union européenne enquête de nouveau sur la manière dont Google collecte et exploite les données
L’Union européenne enquête de nouveau sur la manière dont Google collecte et exploite les données © CNIL

La Commission européenne a confirmé samedi 30 novembre 2019 à l'agence de presse Reuters enquêter sur la manière dont Google procède au recueil des données utilisateurs. Une annonce qui résonne comme une nouvelle alarme alors que la firme de Mountain View a déjà été sanctionnée pour ses pratiques à de nombreuses reprises.

 

Une SIMPLE enquête préliminaire

"La Commission a envoyé des questionnaires dans le cadre d’une enquête préliminaire, actuellement en cours", a indiqué l’instance de l’UE par mail. Reuters a consulté un document précisant les champs d’investigation, parmi lesquels figurent les moteurs de recherche, la publicité en ligne, le ciblage à des fins publicitaires ou encore l’authentification. Soit, en d'autres termes, le cœur d’activité de Google. 

 

Outre-Atlantique, 48 Etats américains ont lancé une enquête antitrust d’ampleur. Leur objectif : comprendre par quels rouages Google parvient à profiter de sa position dominante. L’action est dirigée par le procureur général du Texas, Ken Paxton, et devra "mesurer à quel point de grandes entreprises technologiques se sont engagées dans une conduite anticoncurrentielle ayant étouffé la concurrence, réduit l’accès aux plates-formes et affecté directement les consommateurs".

 

La Danoise Margrethe Vestager a, pour sa part, été renouvelée comme commissaire européenne à la Concurrence dans le cadre de la Commission von der Leyen, qui a pris ses fonctions ce dimanche 1er décembre 2019. Celle qui donne des sueurs froides aux GAFAM n’en a pas terminé. Après avoir infligé un total de quelque 8 milliards d’euros d’amendes à Google, elle veillera à ce que la multinationale revoie effectivement ses pratiques.

 

L'entreprise américaine a toujours affirmé qu’elle utilise les données uniquement pour améliorer ses services et que ses utilisateurs sont libres de gérer, supprimer ou transférer les leurs… en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD). A noter qu’une telle enquête ne signifie pas forcément que des poursuites seront engagées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media