Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'usinage robotisé devient plus fiable

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Financé par l'Union européenne, le projet Comet développe une solution qui est 30% plus efficace qu'une machine-outil dédiée.

L'usinage robotisé devient plus fiable
L'usinage robotisé devient plus fiable © D.R.

Le robot représente une solution d'usinage qui peut, dans certains cas, remplacer économiquement des machines-outils. Seul problème : sa piètre rigidité, ce qui limite la précision des opérations d'usinage.

Lancé en septembre 2010 pour une durée de 30 mois, le projet Comet vise la mise au point d'une solution d'usinage robotisé nettement plus précise que ce qui existe déjà sur le marché. Il regroupe, sous la houlette de l'éditeur de solutions FAO (Fabrication assistée par ordinateur) Delcam, quatorze partenaires. Des industriels ainsi que des instituts de recherche et des universités de huit pays européens.

Un des partenaires, Nikon Metrology, annonce une avancée technologique majeure : la mise au point d'un système adaptatif de suivi de trajectoire qui comporte trois caméras. Il compare en temps réel la position mesurée, la vitesse et l'accélération du robot avec les données correspondantes du programme théorique.

Ensuite, un algorithme spécifique décide quand et comment ajuster l'opération du robot pour atteindre la précision demandée par le processus d'usinage. Ce qui permet à la solution d'usinage robotisée proposée par Comet, selon ses spécialistes, d'être 30% plus efficace que les machines-outils dédiées tout en offrant une précision de localisation supérieure à 50 µm.

Le système de Nikon suit la trajectoire du robot en temps réel et communique les données métrologiques au contrôleur. Ce qui améliore la précision du robot en éliminant les erreurs provoquées par le réchauffement du robot, sa dérive et le retour élastique. Ce qui répond à la forte demande de ce type de robots dans l'aéronautique, l'automobile, la fabrication des moules et des matrices de haute précision...

Le dispositif de contrôle du robot permet de brancher d'autres modules que le système adaptatif de Nikon. Ces derniers élaborent la cartographie du robot, assurent sa programmation et compensent sa dynamique pour éliminer les erreurs de positionnement. Ce système modulaire s'adapte à la plupart des robots existants sur le marché, comme ceux  d'ABB, Fanuc et Kuka.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale