Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Usine Digitale vous révèle le baromètre des métiers du numérique réalisé par l'institut Mines Télécoms

C'est un indicateur supplémentaire de la bonne tenue du marché de l'emploi pour les métiers du numérique.  A l'occasion de son Forum 2017, l'institut des Mines Télécoms a interrogé les entreprises présentes sur leurs intentions de recrutement. Elles sont plutôt en forte croissance notamment dans les métiers du conseil et de l'audit.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Usine Digitale vous révèle le baromètre des métiers du numérique réalisé par l'institut Mines Télécoms
L'Usine Digitale vous révèle le baromètre des métiers du numérique réalisé par l'institut Mines Télécoms © Stéphanie Jayet

Cela va nettement mieux pour les métiers du numérique, indique le baromètre réalisé par l'institut mines télécoms (1). Pour 92 % des entreprises, les perspectives pour 2017 sont plus favorables qu'en 2016. Selon les secteurs toutefois, ces résultats varient. 100 % des éditeurs de logiciels partagent cet avis, contre 75 % des entreprises de services numériques (E.S.N.), des entreprises des secteurs de l'audit et du conseil, et 71,5 % dans l'industrie. 

En conséquence, près de six entreprises sur dix (58 %) déclarent avoir des perspectives de recutement supérieures en 2017 par rapport à 2016. Toutefois, seulement 44 % des éditeurs de logiciels et 50 % des ESN anticipent d'embaucher plus. Dans l'audit, la proportion atteint 75 %, quand elle n'est que de 43 % dans l'industrie. 

 

La star c'est le data scientist

Les compétences les plus demandées concernent, dans l'ordre décroissant, les systèmes d'information, l'ingénierie, le déploiement et l'intégration de systèmes, la sécurité, la science des données, et, enfin, l'architecture des systèmes. Dans l'audit conseil, le big data représente 13 % des besoins exprimés par les entreprises interrogées. Le data scientist est aussi très recherché par les groupes du secteur bancaire et des assurances mais aussi les grands industriels, note l'Institut Mines Telecoms.

Dans les télécoms, les métiers de la sécurité font 13 % des besoins recherchés et 11 % des besoins exprimés par l'audit et les cabinets de conseils.  

Aux aptitudes techniques, il faut ajouter des qualités plus personnelles comme la capacité d'intégration à une équipe, l'ouverture et l'adaptation, la double compétence technique et de management de projet, et une forte capacité d'abstraction et de modélisation. 

 

 

(1) L'enquête a été réalisée lors du Forum des Télécommunications le 9 février auprès des 62 entreprises présentes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale