L'usine ultra high tech de Facebook qui en dit long sur ses grandes ambitions dans le hardware

Facebook a inauguré ce 3 août une véritable usine de 2044 mètres carrés à l'intérieur même de son siège de Menlo Park en Californie.

Des installations dignes d'un industriel qui démontrent les ambitions du réseau social dans la maîtrise de la chaîne de valeur de tout ce qu'il propose : réalité virtuelle, serveurs, drones...

Partager
L'usine ultra high tech de Facebook qui en dit long sur ses grandes ambitions dans le hardware
Le centre de découpe jet d'eau 5 axes de Facebook.

Mark Zuckerberg a annoncé (sur Facebook), ce 3 août, l'ouverture d'un nouveau labo hardware de 2044 mètres carrés baptisé Area 404, dans son siège social de Menlo Park en Californie. "Dans les 10 années à venir nous y construirons tout, depuis les casques Oculus jusqu'aux avions solaires", affirme l'entrepreneur le plus célèbre du monde.

Du réseau social à l'industrie

Et il y construira sans doute bien d'autres choses encore… Lors de sa dernière conférence développeurs "F8" en avril dernier, le réseau social s'était déjà présenté comme un véritable industriel de l'internet. Il avait d'ailleurs à cette occasion créé sa division hardware Building 8 et placé à sa tête l’ex-dirigeante de l'un des laboratoires secrets de Google, une ancienne de la DARPA (le laboratoire technologique de la défense américaine).

Les images de son nouveau site présage que ce dernier n'a rien à envier aux usines les plus avancées : machine d'usinage 5 axes à commande numérique de dernière génération signée Hemle, capable de travailler des blocs de matières de 2000 kilogrammes, centre de découpe à jet d'eau 5 axes également de Wardjet, des fraiseuses Bridgeport, des paillasses d'électroniques et même un microscope électronique… (photos ci-dessus et ci-dessous).

Maîtrise de la chaîne de valeur

L'érection de ce bâtiment a commencé il y a 9 mois s'inscrit dans une volonté d'intégration du géant du numérique qui n'est pas sans rappeler celle d'Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, ou celle de Google qui conçoit désormais ses propres puces, au grand dam d'Intel et Nvidia.

En maitrisant l'ensemble de la chaine de fabrication des hardwares qui lui sont nécessaires, que ce soit pour ses casques de réalité virtuelle, ses commutateurs réseaux ou ses drones pour donner accès à internet aux zones isolées, Mark Zuckerberg se passe ainsi d'intermédiaires qui peuvent être coûteux, mais il diminue également le temps entre une idée et sa concrétisation physique. Logique quand on a pour devise "Aller vite et tout casser."

Et quand on connait la capacité d'innovation de son entreprise et sa capacité à embaucher les meilleurs profils, il y a fort à parier que Facebook est capable de réussir ce virage en moins de deux ans. "Nous ne sommes pas une entreprise aéronautique, mais je suppose que nous sommes en train d'en devenir une", avait même lancé le jeune patron dans une interview accordée à The Verge en ce mois de juillet 2016...

Le centre d'usinage 5 axes à commande numérique :


Les paillasses d'électronique :

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS